Twitter estime que toutes les mesures prises depuis le début de l'année pour mettre au pas les trolls sont en train de porter leurs fruits.

Dans la bataille qu’il a décidé de mener contre les trolls qui polluent son service, Twitter est convaincu qu’il est en train de prendre l’ascendant. C’est ce qu’affirme son responsable en Europe dans un entretien accordé à The Independent, avec le souci de montrer que toutes les mesures prises jusqu’à présent par le réseau social donnent enfin des résultats.

« Nous avons passé plus de temps et fait plus d’efforts pour la sécurité des utilisateurs que pour n’importe quel autre problème. Les mesures que nous avons prises sont directement corrélées à une réduction du niveau de mauvais comportements sur la plateforme », a-t-il fait remarquer. Mais corrélation ne signifie pas toujours causalité.

Twitter remarque une corrélation entre ses efforts et une baisse des mauvais comportements.

Parmi les tactiques employées par le site américain pour mettre les trolls sous pression figure la vérification téléphonique. Cela lui permet de rappeler à celui qui commencerait à se laisser aller que son espace n’a rien de virtuel : que ce qu’il dit en ligne peut avoir des répercussions sur les autres mais aussi sur lui-même.

« Cela nous permet de dire à l’utilisateur que ce qu’il fait ici existe quelque part dans le monde réel. Cela agit normalement comme un rappel brutal. Deuxièmement, cela nous permet de voir si cet utilisateur a déjà eu des comptes suspendus », en vérifiant son numéro de téléphone.

twittercloseup.jpg

Pour Twitter, il est crucial que son espace demeure convivial. Le réseau social est en effet suffisamment en difficulté comme ça, faute de stratégie véritablement lisible. D’autant que la plateforme subit aussi la concurrence d’autres services, comme Snapchat, WhatsApp ou encore Instagram, qui sont notamment appréciés par les adolescents.

Face aux trolls, le site a multiplié les initiatives depuis le début de l’année : signalement simplifié pour alerter la police, outil de filtrage automatique des messages désagréables, interdiction et sanction en cas de « revenge porn », modération renforcée pour traiter les notifications, exclusion temporaire et vérification du numéro de téléphone.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés