Apple se paie une entreprise suisse spécialisée dans la motion capture. Mais que peut-il bien vouloir en faire ?

Il se peut que vous trouviez des fonctionnalités de motion capture dans le prochain iPhone. Cette technologie beaucoup utilisée dans le cinéma permet de détecter les mouvements des humains — jusqu’aux soubresauts des muscles du visage — et de les transposer sur des avatars numériques. C’est la base de tout réalisme pour des animations en image de synthèse. Et Apple vient de se payer la firme qui a travaillé sur la motion capture du prochain Star Wars.

Nommée Faceshift, cette compagnie zurichoise n’en n’est pas à son premier essai puisqu’elle a bosse depuis plusieurs années déjà avec des grands du cinéma et du jeu vidéo, notamment grâce au développement d’un plug-in pour le moteur de jeu Unity. Comme la capture et la transformation des images en temps réel est dans ses cordes, leur technologie peut animer des figures en image de synthèse en ayant une caméra pour seul œil.

On peut alors imaginer Apple utiliser cela pour du déverrouillage par reconnaissance d’expression faciale

On peut alors imaginer Apple utiliser cela pour du déverrouillage par reconnaissance d’expression faciale, plus complexe à craquer qu’un simple déverrouillage à la webcam. Ou alors, ce sera de nouveaux ajouts sur PhotoBooth ou FaceTime qui permettront de s’amuser avec différents personnages en visio-conférence. En ayant passé la caméra avant de l’iPhone à 5 mégapixels, cela semble possible. Et pourquoi pas, ouvrir la porte à un nouveau commerce : celui des personnages bonus vendus à l’unité. Pure spéculation, mais cela ne nous étonnerait que peu.

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés