Dans les prochains mois, Gmail affichera une alerte lorsque ses membres recevront un courrier électronique provenant d'une connexion non sécurisée.

Si vous utilisez Gmail comme messagerie, vous serez bientôt averti lorsque vous recevrez du courrier électronique provenant d’une connexion non sécurisée. Google est en effet en train de travailler sur un nouveau dispositif qui signalera aux internautes l’arrivée d’un mail qui n’a pas été chiffré lors de son acheminement sur Internet. Ces alertes devraient voir le jour dans les prochains mois.

« En vue d’informer nos utilisateurs des menaces potentielles, nous sommes en train de développer un utilitaire dans Gmail qui permettra d’afficher un avertissement quand ils recevront un message via une connexion non chiffrée. Ces mises en garde commenceront à apparaître dans les prochains mois », peut-on lire dans un article publié par la firme de Mountain View consacré à la sécurité des e-mails.

La décision de Google de concevoir un pareil dispositif survient au moment où l’entreprise américaine publie les conclusions d’une enquête menée depuis décembre 2013. Celle-ci révèle que les internautes ont de plus en plus recours au chiffrement pour protéger leur correspondance, et que les services de messagerie utilisent de plus en plus des protocoles de sécurisation pour transférer les messages sur le net.

D’après les résultats collectés par Google, le nombre d’e-mails chiffrés que Gmail reçoit d’expéditeurs n’utilisant pas Gmail a progressé de 33 à 61 % entre décembre 2013 et octobre 2015. Sur cette même période,  le pourcentage de messages chiffrés avec TLS (Transport Layer Security) qui ont été envoyés depuis Google vers des destinataires hors de Gmail a augmenté de 60 à 80 %.

L’alerte qui sera affichée sur Gmail ne se déclenchera pas si le mail n’est pas chiffré (le chiffrement des e-mails est encore trop peu pratiqué ; il y aurait constamment des alertes). Elle se manifestera uniquement lorsque le courrier électronique n’est pas passé par un protocole de communication sécurisé, qui assure le chiffrement de l’information lors de sa circulation sur la toile, comme TLS par exemple.

Selon la firme de Mountain View, l’envoi d’un avertissement lorsque le chiffrement fait défaut lors de la transmission des e-mails constitue déjà une avancée. La mise en garde doit aider à sensibiliser les usagers sur les risques que constitue l’emploi d’une connexion non sécurisée pour communiquer. Car dans ce cas de figure, les messages peuvent être interceptés bien plus facilement par les pirates et les espions.

Gmail TLS

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés