Facebook a déployé après les attentats de Paris du 13 novembre 2015 son outil Safety Check qui permet de signaler à son entourage que l'on est en sécurité.

C’est un outil inventé en 2014 que l’on avait vu déployé pour des catastrophes naturelles, notamment lors du séisme au Népal en avril dernier. On imaginait pas qu’il puisse également être déployé en France, pour des attentats terroristes d’une ampleur telle qu’elle glace le sang et incite Facebook à réagir très vite pour aider chacun des internautes parisiens à rassurer leurs proches.

Suite aux attentats qui auraient fait plus d’une centaine de morts au Bataclan et à divers points de Paris, le réseau social a déployé dans la nuit de vendredi à samedi son outil « Safety Check », qui permet à tous les utilisateurs localisés en France et en particulier dans la région parisienne de signaler à tous les membres de leur réseau qu’ils vont bien ou sont désormais en sécurité.

Lors de la connexion sur Facebook, le réseau affiche un message qui propose à l’internaute de « mettre à jour le statut de sécurité ». D’un simple clic, il est alors possible de signaler à tous ses amis que l’on va bien. Un outil immensément pratique et utile, même s’il peut aussi être source d’angoisses supplémentaires pour ceux qui attendent désespérément un signe de vie.

terrorisme-safety-check-paris2

terrorisme-safety-check-paris

De son côté, Twitter a mis en place un dispositif d’alerte pour inciter les internautes à recueillir les informations auprès du compte officiel de la préfecture de police :

alertetwitter-paris

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés