Facebook teste en France une nouvelle fonctionnalité réservée à quelques utilisateurs de Facebook Messenger, qui pourront s'échanger des messages éphémères d'une durée d'1 heure.

Comme nous le voyions encore récemment avec le partage de photos via la reconnaissance faciale ou l’intégration des petites annonces testés en Australie, Facebook teste régulièrement de nouvelles fonctionnalités de ses applications dans des pays particuliers, avant de les étendre au monde entier en cas de retours positifs. C’est le cas pour la première fois en France ce jeudi soir avec Facebook Messenger, qui intègre à partir de 20 heures une fonctionnalité d’envois de messages éphémères, inspirée par Snapchat.

La fonction baptisée simplement « messages éphémères » doit permettre de tenir des conversations privées sans risquer qu’elles soient montrées à des tiers le lendemain, ou ressorties quelques semaines, mois, ou années plus tard. Son fonctionnement sera toutefois légèrement différent de Snapchat, puisque les messages pourront être lus plusieurs fois après réception, mais pendant une durée limitée (et accessoirement, rien ne dit pour l’instant que Facebook les effacera aussi de ses serveurs, alors que c’est une garantie de Snapchat).

messenger-france-test5-1900

 

« Si toutes les personnes présentes dans une conversation sont concernées par le test, elles verront apparaître en haut de leur écran une icône de sablier. Lorsque la fonction de messagerie éphémère est active, les messages ont une durée de vie d’une heure, pas plus  », explique Le Figaro qui a révélé l’information.

Ce message disparaîtra dans 1 heure

Du côté de Facebook France, on explique que l’intégration de la fonctionnalité de messages éphémères a été décidée très récemment par David Marcus, le vice-président en charge des messageries Facebook, qui était en France le 6 novembre dernier. Il a pu « constater l’engouement des Français pour Messenger et leur enthousiasme pour les innovations produits », se réjouit le bureau parisien du réseau social.

Le test est réalisé sur la version Android et iOS de Facebook, et pourrait s’étendre à d’autres pays dans les jours ou les semaines à venir.

À l’origine du succès de Snapchat, l’envoi de messages éphémères avait déjà été testé par Facebook en 2014 lorsque Messenger n’était pas encore une application distincte. La firme avait aussi lancé Slingshot en mai 2014, qu’il avait revu et corrigé quelques mois plus tard pour la simplifier, sur le même principe des messages à date d’expiration. Mais l’application n’a jamais connu de véritable succès (sa page n’est même plus mise à jour) et il semble que Facebook cherche aujourd’hui à rassembler dans Messenger des applications jusque là distinctes comme Rooms, Groups, ou Slingshot. 

messenger-france-test6-1900

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés