Les notifications de Facebook évoluent. Outre l'actualité de vos amis, elles peuvent désormais utiliser la géolocalisation pour vous renseigner sur des évènements se déroulant à proximité.

Facebook ne veut plus seulement vous tenir informé de ce que font vos amis. Il veut aussi vous dire ce qu’il se passe autour de vous. Pour cela, le réseau social a donc pris la décision de revoir de fond en comble l’onglet des notifications situé dans son application, afin qu’il puisse être personnalisé pour inclure des indications supplémentaires.

Jusqu’à présent, les notifications provenaient des commentaires laissés sur votre profil ou rédigés en réponse à l’une de vos précédentes interventions. Elles étaient aussi envoyées lors d’une actualité particulière (comme l’anniversaire d’un proche), quand un évènement auquel vous vous étiez inscrit était sur le point d’avoir lieu.

Ces notifications demeureront.

Toutefois, elles vont désormais être accompagnées de nouvelles informations, comme les résultats sportifs et le programme TV, en fonction des pages que vous suivez. Le réseau social ne va par exemple pas vous donner les résultats d’une compétition de hockey sur glace si vous n’avez pas liké la page de la NHL ou celle d’une équipe.

FacebookPar ailleurs, l’utilisateur pourra ajouter manuellement d’autres notifications s’il le souhaite. Celles-ci seront basées sur la géolocalisation, qu’il faudra évidemment activer pour en bénéficier. Elles incluent les films à l’affiche dans les cinémas des environs, la météo, les restaurants à proximité et l’actualité de la région.

Dans les faits, la mise à jour de l’onglet des notifications — qui se fait pour l’instant de façon progressive et est limitée aux utilisateurs situés aux États-Unis — rappelle de ce propose déjà Google Now. L’application de la firme de Mountain View propose aussi des informations basées sur la géolocalisation de l’utilisateur.

Cela illustre un peu plus la rivalité croissante entre Google et Facebook dans un nombre toujours plus important de domaines. Dernièrement, le réseau social a lancé son propre moteur de recherche interne avec l’ambition de concurrencer celui de Google. Mais au lieu de parcourir le web pour référencer un maximum de pages, le site de Mark Zuckerberg mise plutôt sur les messages publiés par ses membres.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés