Apple a désactivé toute possibilité d'utiliser l'application Apple News en Chine, y compris pour ses clients américains qui se contentent de voyager et d'y apporter leurs articles pré-téléchargés.

Imaginiez que vous achetiez votre journal à l’aéroport et qu’une fois atterri en Chine, l’encre s’efface. Impossible de lire les articles que vous aviez achetés en France. C’est exactement ce qui se passe actuellement dans une version post-papier de ce scénario de science-fiction, pour les clients américains du service Apple News lancé l’été dernier.

Comme le rapporte le New York Times, Apple a pris en effet la décision de désactiver l’utilisation de son application lorsque les utilisateurs ont leur iPhone ou leur iPad connecté par une adresse IP chinoise. Alors que d’habitude l’application n’est pas téléchargeable hors des Etats-Unis, mais reste fonctionnelle à l’étranger pour ceux qui l’ont déjà installée, cette fois même les contenus déjà acquis et pré-téléchargés dans l’application deviennent illisibles lorsque l’internaute se rend  en Chine.

Et ce ne serait pas l’oeuvre d’une énième décision de blocage par la Chine, mais bien une décision d’Apple lui-même.

Même si la firme de Cupertino tente de faire endosser la responsabilité des contenus publiés sur son application Apple News à leurs éditeurs respectifs, la firme doit user de toute la diplomatie possible pour assurer sa présence continue dans un pays qui est devenu son deuxième marché le plus important au monde — il suit les Etats-Unis, avec 13 milliards de dollars de chiffre d’affaires. Or l’entreprise sait que des contenus accessibles sur l’application Apple News lancée l’été dernier peuvent déplaire au régime chinois.

La Chine bloque en effet déjà de nombreuses publications étrangères comme le New York Times, le Financial Times, ou même des médias français comme Le Monde ou France 24, accusés de publier des informations néfastes pour le peuple chinois :

Capture d'écran du site GreatFirewallChina.
Capture d’écran du site GreatFirewallChina.

À défaut de choisir elle-même entre les contenus publiés et d’opérer ainsi une censure active et sélective dans Apple News (comme c’est déjà le cas sur l’App Store), Apple a préféré rendre son application inutilisable quel que soit l’article consulté par l’utilisateur.

Lors du lancement de l’appli, un message d’erreur dit : « Impossible de rafraîchir maintenant. News n’est pas supporté dans votre région actuelle ».

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés