Rendre le microblogging plus facile que facile. C'était le pari de Tumblr à son origine en 2007. Une décennie plus tard, la plateforme accueille plus de 280 millions de blogs. Et a été rachetée à prix fort par le géant Yahoo.

« Postez n’importe quoi (de n’importe où) »

Au tout début de Tumblr, il y a David Karp, un jeune entrepreneur web qui va d’abord financer son projet avec ses propres fonds. L’idée derrière Tumblr demeure assez simple : du microblogging facile, connecté et sans limites de formes. Grâce au succès rapide de sa plateforme de microblogging en Amérique, le site va accélérer son développement. Dès janvier 2008, Tumblr regroupera plus de 170 000 utilisateurs.

Il faudra attendre 2011 pour voir arriver une version francophone de Tumblr. Permettant dans ses évolutions récentes, à toute personne doté d’un smartphone et une adresse mail de créer son blog en une dizaine de minutes.  Le succès continue et l’extrême viralité présente sur le réseau en fait un média à part entière, bien démarqué par son esprit et ses utilisateurs de Facebook et Twitter. En effet, Tumblr est un réseau qui s’intéresse aux créatifs et à la création, avec un fil très visuel et des tags orientés.

tumblr et yahoo, couple maudit

Lors du rachat de Tumblr en 2013, la plateforme n’est toujours pas rentable. Yahoo ne transformera pas l’essai comme il l’avait promis. Les équipes de Yahoo et de Tumblr vont être amenées à fusionner sans que cette nouvelle direction s’avère payante. L’ex-géant considérait pourtant que Tumblr serait sa porte sur la jeunesse pour se renouveler, mais le business model demeurera incertain pour la plateforme.

Un des principaux obstacles de Yahoo est la valeur ajoutée de Tumblr : son esprit communautaire et créatif. L’expérience utilisateur, le respect des contenus et la proximité avec les bloggeurs sont à l’évidence les meilleurs arguments pour convaincre les millenials d’utiliser Tumblr en plus de Facebook.

Un dilemme donc difficile que Yahoo ne semble pas vouloir solutionner pour le moment : Tumblr pourrait même être revendu.

Partager sur les réseaux sociaux