Theranos est une entreprise américaine spécialisée dans la health tech. Fondée en 2003, la startup a pour but de révolutionner les test sanguins avec son appareil Edison. Depuis 2015, le laboratoire est pourtant confronté à de grosses difficultés à cause de ses produits qui n'ont pas les résultats attendus.

Théranos est une entreprise Américaine située en Californie et spécialisée dans la health tech. Fondée en 2003, le but de sa fondatrice, Elizabeth Holmes, était de moderniser et standardiser les tests sanguins grâce à la création d’un petit appareil : Edison. Une seule goutte de sang suffirait, ringardisant alors la prise de sang traditionnelle et ses tubes.

Succès

Le succès de Theranos Labs fut tout aussi fulgurant que sa chute entamée. Dès 2004, la première année après sa création, Theranos récolte déjà 7 millions de dollars grâce à une levée de fonds. Après des levées de fonds successives, dès 2010, la startup est valorisée à plus d’un milliard de dollars.

Basée sur une idée qui avait pour but de révolutionner l’ancien système d’analyse sanguine, l’entreprise californienne connaît ses premiers déboires dès le mois d’octobre dernier lorsque le Wall Street Journal publie plusieurs témoignages d’employés remettant en doute le système développé par Théranos mais surtout ses résultats.

chute

Quelques jours plus tard, c’est la Food and Drugs Administration (FDA) qui s’empare du sujet : face aux nombreux dysfonctionnements du système Edison, la FDA ordonne à Theranos d’arrêter son utilisation.

Le 28 janvier 2016, Centers for Medicare and Medicaid Services (CMS) épingle le laboratoire et remet en cause la compatibilité des tests de cette dernière avec le Clinical Laboratory Improvement Amendments (CLIA) qui est le texte de référence qui détermine la capacité d’un laboratoire à obtenir des résultats convaincants.

Partager sur les réseaux sociaux