Très populaire chez les jeunes de moins de 25 ans, Snapchat, le réseau social pour partager des photos éphémères, compterait plus de 100 millions d'utilisateurs à travers le monde 5 ans après son lancement. Snap se diversifie depuis vers le domaine de la réalité augmentée.

Snapchat permet à ses utilisateurs de s’échanger des photos ou messages (snaps) éphémères. La durée de visionnage varie d’une à dix secondes ou de vingt-quatre heures lorsque le snap est publié dans la story (accessible à tous les contacts). Ces photos et vidéos peuvent être agrémentées de filtres en réalité augmentée qui donnent à l’utilisateur une tête animalière ou échangent les visages de deux personnes – entre autres effets kitsch aux antipodes d’un Instagram propre et soigné.

L’application a été conçue et développée par des étudiants de l’université californienne de Stanford inspirés par l’affaire Anthony Weiner, cet élu de New York qui avait du démissionner après avoir envoyé des photos à caractère sexuel à plusieurs femmes.

Business model

Snapchat peine encore a trouver un modèle économique qui soit viable. Dès 2014, Evan Spiegel, l’un des fondateurs de Snapchat, avait annoncé l’arrivée de la publicité sur le réseaux social pour faire entrer de l’argent bien nécessaire.

Depuis janvier 2015 et le lancement de Discover, Snapchat perçoit donc des revenus grâce aux publicités. Dès septembre dernier, l’application au fantôme jaune, pouvait également tirer des revenus à partir d’achats in-app :  vente de filtres mais aussi de replay de photos ou vidéos. En 2013, Snapchat a refusé l’offre de rachat de Facebook. Celui qui a avait réussi à racheter Instagram et WhatsApp s’est vu décliner une offre de 3 milliards de dollars. Snapchat aurait également renoncé à deux offres d’un montant de 4 milliards de dollars par Google et Tencent.

Progression

5 ans après son lancement, Snapchat revendique plus de 100 millions d’utilisateurs à travers le monde. Très populaire chez les jeunes, l’application compte 71 % des utilisateurs ayant moins de 25 ans. Snapchat est disponible sur Android et iOS mais l’application reste cependant absente des OS mobiles de Microsoft, ce qui n’a pas manqué de mécontenter les fans.

Fin 2016, l’entreprise Snapchat s’est rebaptisée Snap pour signaler son élargissement au-delà du seul réseau social. Les technologies de réalité augmentée (AR) utilisées dans ses filtres l’ont menée sur un chemin où Google avait déjà trébuché : les lunettes connectées, portant ici le nom de Spectacles. La firme au petit fantôme, qui s’intéresserait aussi aux drones, continue pour le moment de susciter maintes émules auprès de Facebook et de ses filiales.

Partager sur les réseaux sociaux