Après l'aventure commencée en 2000 par l'association Sillicon Sentier, dont l'objectif a toujours été de placer l'innovation et la création de startups au centre des grands centres urbains, la Cantine et le Camping sont devenus NUMA contraction de numérique et humain : un lieu pour innover.

Du silicon sentier À numa

D’abord une association de pionniers de la startup au début des années 2000, c’est seulement en 2013 que les statuts du Sillicon Sentier vont changer pour devenir une S.A.S. qui regroupera les deux lieux préexistants : La Cantine et Le Camping. Objectif : devenir NUMA et s’installer dans le Sentier.

Avec plusieurs levées de fonds dans lesquelles les collectivités territoriales ainsi que des grands groupes investiront, NUMA prend rapidement une dimension de référence parisienne pour les incubateurs liés au numérique. Ce financement leur permettra de lancer de nombreux sprints : hébergement de startup pendant quelques mois seulement pour obtenir des résultats rapides. Il permettra aussi un développement à l’international, d’abord à Moscou, puis au Bengalore et enfin récemment à Casablanca. Notons que leur développement prévoit une présence dans 15 pays d’ici à 2020.

regrouper et ACCÉLÉRER

Au delà de promouvoir un modèle économique fondé sur l’innovation rapide et en quantité par les startups que NUMA héberge, l’entreprise définit ses ambitions comme la promotion d’un modèle de société : « Une société où l’innovation est d’abord une opportunité de développement collectif, de création de liens, de (re)faire société. »

Ainsi, NUMA organise régulièrement des conférences à visée sociale et politique sur l’économie numérique ou sur le développement durable, avec de nombreuses personnalités du monde de la tech, des sciences et de l’innovation.

Partager sur les réseaux sociaux