Lancée en 2007 par deux Français, Daniel Marhely et Jonathan Benassaya, Deezer est une plateforme de streaming musicale qui entend bien faire face à des géants comme Spotify ou Apple Music.

Tout part de blogmusik.net, un site d’écoute de musique en streaming. Blogmusik.net cède aux pressions, entre autres, de la Sacem et ferme en avril 2007. Mais ce n’est que partie remise : Deezer est developpé quelques mois plus tard avec l’ESSEC Ventures, incubateur de l’école de commerce éponyme.

Les partenariats comme business model

Le succès est très rapide. Trois mois après son lancement, Deezer compte déjà plus de 700 000 utilisateurs. Ce premier succès lui permet de signer avec des labels et ainsi d’avoir accès à leurs catalogues : le premier partenariat est signé avec Sony permettant a la startup de bénéficier de 165 000 titres supplémentaires. En 2008 c’est un accord signé avec Universal Music Group qui permettra a Deezer de proposer un millions de titres en plus avant de signer avec EMI.

Le modèle par abonnements payants arrive en 2009 mais Deezer continue ses partenariats : Orange développe une offre Deezer mais devient également actionnaire de la plateforme et détient 11 % de parts dans l’entreprise. Orange pourra inclure la version premium de Deezer dans ses abonnements hauts de gamme. Grâce à l’entreprise de télécom, Deezer compte, à ce jour, 3 millions d’abonnés à sa version payante (dont 1,5 millions de comptes inactifs).

Malgré tout, coincé entre des géants comme Spotify ou Apple Music, Deezer peine à convaincre avec seulement 6 millions d’utilisateurs payant parmi lesquels il faut compter les 3 millions qu’Orange apporte à la plateforme. Spotify en compte vingt millions.

Introduction en bourse et levées de fonds

En 2012, Deezer lève la somme de 100 millions de dollars auprès de Len Blavatnik via son fond d’investissements Access Industries. Deezer lèvera encore une fois la même somme le 20 janvier 2016 auprès d’Orange et d’Access Industries.

Entre temps, le 22 septembre 2015, Deezer annonce son projet d’introduction à la bourse de Paris puis y renonce un mois plus tard « en raison des conditions de marché » selon son directeur Hans-Olger Albrecht. Le partenariat de Deezer avec Orange se terminant en 2018, les levées de fonds successives ont pour objectif de permettre à Deezer d’augmenter sa croissance et ses sources de revenus.

Partager sur les réseaux sociaux