Le 5 novembre 2017, un moteur-fusée Merlin mis au point par SpaceX a explosé lors d'un test au Texas. Aucun blessé n'est heureusement à déplorer. L'entreprise d'Elon Musk a entamé une enquête pour connaître les raisons de l'incident.

Avant de parvenir à renvoyer son cargo Dragon dans l’espace, SpaceX a essuyé quelques échecs : la société les a d’ailleurs compilés dans une vidéo, pour rappeler le chemin parcouru depuis ses débuts en 2002. Malgré des réussites notables, l’entreprise fondée par Elon Musk n’est pas à l’abri des accidents.

Ce dimanche 5 novembre, un incident est ainsi survenu dans les locaux de SpaceX situés dans la ville de McGregor, au Texas. Une explosion s’est produite lors d’un « essai de qualification » sur un moteur-fusée Merlin, l’un des propulseurs développés par l’entreprise et équipant les lanceurs Falcon 1 et Falcon 9.

Un moteur-fusée Merlin a explosé lors d’un test

SpaceX a précisé que personne n’avait été blessé lors de l’explosion, et que l’incident ne devrait pas avoir de conséquence sur les futurs décollages prévus par l’entreprise.

SpaceX

SpaceX mène une enquête

« Nous menons actuellement une enquête approfondie et transparente sur la cause principale », a déclaré John Taylor, porte-parole de l’entreprise, ajoutant que cette investigation ne devrait pas avoir « un impact sur la cadence de nos lancements. »

L’incident risque de faire tache dans le bilan qui s’annonçait pourtant déjà très positif pour SpaceX en 2017. En septembre dernier, Elon Musk avait même dévoilé les nouveaux projets portés par l’entreprise, dont la très remarquée « Big Fucking Rocket. »

En 2016, SpaceX avait déjà été confronté à une explosion de sa fusée Falcon, et avait enquêté sur les raisons de cette panne. Il avait fallu plusieurs semaines à la société pour découvrir qu’un cocktail destructeur d’hélium liquide, d’oxygène solide et de fibres de carbone était à l’origine de l’accident.

Partager sur les réseaux sociaux