Elon Musk, le patron de SpaceX, estime que le vol inaugural de la nouvelle fusée aura lieu d'ici trois ou quatre mois.

Le futur lanceur lourd de SpaceX, qui est en cours de construction, devrait effectuer son vol inaugural d’ici cet automne. C’est ce qu’a annoncé dans un message publié sur Twitter jeudi 8 juin Elon Musk. Répondant à une internaute lui demandant des nouvelles du Falcon Heavy, nom donné à la fusée, l’entrepreneur américain parle d’un décollage qui aura lieu dans trois ou quatre mois.

« Toutes les pièces centrales de Falcon Heavy devraient se trouver à Cap Canaveral d’ici deux à trois mois, donc le lancement devrait survenir un mois après », écrit-il. Ce sera évidemment un événement à suivre, car ce lanceur doit permettre à SpaceX de passer au niveau supérieur : il est notamment question, dès 2018, d’utiliser une fusée Falcon Heavy pour transporter deux astronautes à proximité de la Lune.

Au cours de cette mission, le lanceur amènera dans l’espace une capsule Dragon 2 (pour l’heure, la première version de la capsule Dragon sert aux missions de ravitaillement de la station spatiale internationale.), avec à son bord deux astronautes. Ils effectueront alors un petit tour près de la Lune avant de revenir sur Terre. Il faut donc que le vol ait lieu assez vite pour pouvoir tenir le planning du voyage lunaire.

Grossièrement, le Falcon Heavy est un lanceur Falcon 9 auquel on ajoute deux propulseurs latéraux. Il est capable d’emporter une charge utile de 54,4 tonnes en orbite terrestre basse, 22,2 tonnes en orbite de transfert géostationnaire et 13,6 tonnes sur Mars. À titre de comparaison, le Falcon 9 peut transporter respectivement 22,8, 8,3 et 4 tonnes. Ce n’est pas un lanceur léger pour rien.

Partager sur les réseaux sociaux