L'entreprise Blue Origin a de grandes ambitions dans le domaine spatial. En la matière, la société de Jeff Bezos a signé avec Eutelsat pour effectuer la mise en orbite d'un satellite géostationnaire. Décollage prévu après 2020.

Arianespace avait raison de se méfier dès l’automne dernier des ambitions spatiales de Jeff Bezos. En lançant Blue Origin, une entreprise spécialisée dans l’aérospatial, le fondateur de l’entreprise américaine Amazon, géant parmi les géants du commerce électronique, a bien l’intention de se tailler une place de choix dans le business de l’espace, notamment dans le domaine des satellites à mettre sur orbite.

La société française Eutelsat, spécialisée dans les services de télécommunications par satellite, a en effet annoncé mardi lors d’un congrès aux États-Unis la signature d’un contrat avec Blue Origin pour effectuer vers 2021 – 2022 le décollage et la mise en orbite d’un satellite géostationnaire. Un calendrier lointain, mais qui s’explique par l’inexpérience de la société.

Blue Origin est aujourd’hui dans une phase de rodage, avec des tests de récupération du premier étage une fois la mission de la fusée accomplie, afin de pouvoir l’utiliser à nouveau plus tard, de maîtrise du retour d’une capsule habitée et de vérification du bon fonctionnement du module d’urgence. En outre, certains projets ambitieux sont encore plus ou moins au stade de la table à dessin.

Objectif 2021 ou 2022

Eutelsat ne l’ignore pas puisque son communiqué évoque l’échéance de 2020 pour la mise en place des premiers vols. D’ici là, l’entreprise française se tournera vers les acteurs du marché déjà en place, comme SpaceX ou Arianespace, deux compagnies avec lesquelles elle a déjà l’habitude de travailler.

« Le nouveau partenariat noué avec Blue Origin reflète la stratégie déployée depuis longtemps par Eutelsat pour diversifier ses services de lancement auprès de plusieurs sociétés capables de lui donner accès à l’espace, à des conditions alliant performance, souplesse et compétitivité », conclut Eutelsat. Un partenariat qui sera aussi une occasion de plus de faire jouer la concurrence et de faire baisser les prix.

Partager sur les réseaux sociaux