La ville de Boston a publié une analyse des problématiques futures liées au changement climatique, notamment les inondations. Ainsi, la ville espère établir un plan qui puisse la préserver de ces menaces qui semblent inévitables.

La ville de Boston, située dans l’état américain du Massachusetts, a rendu public un dossier concernant une analyse et des études qui pourront lancer la concrétisation d’un plan de protection de la ville contre des inondations et les dangers liés au changement climatique.

Le rapport a été réalisé par une équipe de fonctionnaires municipaux, des consultants spécialisés, des bénévoles et des scientifiques, et a servi à montrer, grâce à des projections climatiques, les vulnérabilités de la ville américaine.

Les enjeux évoqués sont notamment liés à l’augmentation des périodes chaudes et des températures, aux précipitations extrêmes, au niveau des mers et des inondations dans des endroits situés près de la côte ou au système de drainage peu performant.

Le document souligne, par exemple, qu’il y aura une hausse des décès dus aux fortes chaleurs et que les inondations endommageront la ville et son économie. Selon l’équipe, 7 % de Boston sera couvert par les mers pendant chaque gros orage que connaîtra la ville aux alentours de 2050. De plus, le port de la ville et différentes autoroutes pourraient bien être inondés facilement.

8603328797_7f30f50707_k
Vue du port de Boston. Crédits : Dale Cruse

Pour une élévation de seulement 60 cm du niveau des mers, la ville de Boston prévoit qu’il y aura 455 millions de dollars de pertes financières et 1,39 milliard de dollars pour 90 cm d’élévation.

Charlestown, un des quartiers centraux de la ville, pourrait devenir la première victime de ces changements climatiques : la plupart de ses stations métropolitaines, de ses hôpitaux, de ses égouts et de ses centrales électriques seront directement touchés par ces problématiques, à moins qu’un nouveau système de barrières et de digues soit installé.

À vrai dire, le document, loin d’être catastrophiste, cherche avant tout à trouver des solutions rapides et efficaces contre ces futurs enjeux désormais inévitables. Le document met l’accent sur l’importance d’améliorer le système d’égouts ou de modifier l’ouverture du port pour pouvoir faire face à ces inondations graves.

Boston Skyline
Crédits : Igh75

L’une des solutions pérennes évoquées est la construction d’une barrière géante avant Boston, très coûteuse, mais peut-être moins qu’une ville constamment sous l’eau.

Partager sur les réseaux sociaux