Le premier parc éolien offshore des États-Unis, installé à quelques kilomètres de la côte de Rhode Island, fonctionne depuis lundi. Il devrait tourner à pleine puissance d'ici peu après avoir rencontré un imprévu.

Lundi, les premières éoliennes offshore des États-Unis, installées à environ 5 kilomètres de la côte de Rhode Island, sur la côte Est du pays,  ont commencé à tourner. À pleine puissance, ces 5 installations hautes de 170 mètres installées par l’entreprise Deepwater Wind sont capables de produire 30 MW d’électricité.

Seulement quatre turbines sont actuellement utilisées, la cinquième ayant été endommagée, avant le lancement, par un petit accident provoqué par une mèche de forage qui a causé « des dégâts à un nombre indéterminé de 128 modules magnétiques entourant le générateur central, très importants pour la production d’énergie », comme l’explique le Providence Journal.

sunrise-47-700x386
Crédits : Deepwater Wind

Même si ces modules peuvent être remplacés facilement, il faudra attendre jusqu’à la fin du mois de décembre pour que la turbine soit opérationnelle, puisque les nouveaux composants devront être envoyés de France par General Electric.

Chaque turbine de Deepwater Wind produit 6 MW qui seront délivrés aux habitants avec un prix de départ de 24,4 centimes par kWh, jusqu’à atteindre 47.9 centimes par kWh. Même si le prix semble assez cher, les habitants de Block Island réaliseront des économies, puisque leur région est soumise à l’un des tarifs d’électricité les plus coûteux du pays.

La construction d’un parc éolien offshore est beaucoup plus chère qu’une installation éolienne terrestre, notamment à cause des coûts des câbles sous-marins. Mais ces turbines maritimes peuvent être construites plus près d’un centre urbain qu’un parc éolien terrestre. En effet, Deepwater Wind est déjà en négociation pour réaliser un autre parc éolien offshore de 15 turbines, toujours situé sur la région côtière de Rhode Island.

Partager sur les réseaux sociaux