Pour la quatrième fois, la société SpaceX est parvenue à faire revenir le premier étage de son lanceur sur une barge située au large des côtes américaines.

SpaceX n’a pas failli. À partir de la base de lancement de Cap Canaveral, en Floride, la société fondée par Elon Musk est parvenue au cours du week-end à mettre sur orbite JCSAT-16, un satellite de télécommunications japonais. L’appareil a été déployé sans problème sur une orbite de transfert géostationnaire, dont le mouvement autour de la Terre l’amènera à quelque 36 000 kilomètres d’altitude.

La mission menée au profit de de JSAT a été l’occasion pour SpaceX de procéder une nouvelle fois à l’atterrissage du premier étage de sa fusée. La phase d’approche s’est déroulée correctement, permettant au lanceur de se poser correctement sur la barge déployée pour l’occasion par l’entreprise américaine. De quoi effacer un peu plus l’échec enregistré mi-juin lors d’une précédente opération.

Cette mission signe le sixième succès de SpaceX dans le retour contrôlé de la fusée Falcon 9. Les précédentes opérations réussies remontent à la fin du mois de décembre, sur la base de Cap Canaveral, en avril (une fois), en mai (deux fois) et en juillet (une fois), tantôt pour mettre des satellites en orbite, tantôt pour ravitailler la station spatiale internationale avec des vivres et des instruments scientifiques.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés