La mission ExoMars continue son trajet vers Mars. Elle est désormais à moins de 80 jours de la planète Mars. En octobre, elle déploiera un atterrisseur expérimental sur son sol.

Le voyage interplanétaire entamé à la mi-mars se poursuit pour la mission ExoMars. Alors que cela fait bientôt quatre mois que l’orbiteur file dans l’espace en direction de la planète rouge, l’agence spatiale européenne a donné de ses nouvelles ce mardi, en signalant que la distance qui a été parcourue jusqu’à présent vient de dépasser le cap des 337,5 millions de kilomètres.

Pour arriver à portée de Mars, la mission ExoMars doit encore parcourir 162,5 millions de kilomètres dans l’espace. Une distance qu’elle couvrira en un peu moins de 80 jours, selon les estimations de l’ESA. Il est en effet prévu de procéder dans 75 jours à la séparation de Schiaparelli, qui est un atterrisseur expérimental, puis trois jours plus tard à son arrivée sur le sol martien.

Surface de Mars
Le sol martien, terrain de jeu de Schiaparelli.
CC Stuart Rankin

ExoMars est une mission conjointe entre l’Union européenne et la Russie. C’est à partir du cosmodrome de Baïkonour, grâce à une fusée Proton, que l’orbiteur — bardé d’instruments scientifiques pour analyser les gaz présents dans l’atmosphère martien — a été expédié dans l’espace. Il est accompagné de Schiaparelli dont le but premier est de valider la procédure d’atterrissage sur Mars.

Schiaparelli doit permettre d’affiner le savoir-faire russo-européen dans la mesure où une deuxième mission d’importance doit avoir lieu en 2020 : il s’agira de la seconde partie de la mission ExoMars. À ce moment-là, il faudra déposer sur Mars un rover pour étudier le sol et le sous-sol, au moyen d’une foreuse qui pourra perforer la surface jusqu’à deux mètres de profondeur.

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés