Le laboratoire Disney Research a dévoilé une méthode capable, avec une seule caméra, de modéliser en 3D et de manière réaliste toutes les expressions du visage. Si elle se commercialise, cette technologie devrait simplifier la réalisation d'un grand nombre de films d'animation et de jeux vidéo.

Dans la réalisation de films d’animation ou de jeux vidéo, le réalisme des personnages est très souvent primordial quand on cherche à éviter la vallée de l’étrange ou un style cartoon. Pour s’en assurer, les studios capturent les expressions faciales d’acteurs pour pouvoir les modéliser en 3D. Les technologies utilisées dans le processus sont très complexes et nécessitent l’utilisation de plusieurs caméras pour multiplier les angles de prises de vue et accumuler toutes les informations nécessaires sur les moindres mouvements du visage. La technique imaginée par les équipes de Disney Research pourrait grandement simplifier le processus.

En effet, le laboratoire a publié une étude dans laquelle les ingénieurs décrivent une technologie qui permet de prendre en compte les informations sur la structure osseuse et sur l’épaisseur de la peau. Ces données permettent de générer un modèle « anatomiquement restreint ». Ce qu’il faut comprendre par cette étrange expression, c’est que le procédé limite l’éventail des animations disponibles uniquement à celles qui sont physiquement possibles, dans la vraie vie. Le tout, sans avoir à enregistrer des expressions au préalable. 

Afin de prouver son efficacité, Disney Research a testé son invention sur le visage d’un acteur déformé par un jet d’air comprimé.

Disney Research

Le logiciel a été testé avec plusieurs appareils dont, notamment, un iPhone 5 et une GoPro 4, rien à voir avec les caméras ultra-sophistiquées généralement utilisées dans ces captures. Si cette technologie réussit à se démocratiser, la modélisation du visage en 3D pourrait devenir un jeu d’enfant pour un grand nombre de créateurs. « Aucune configuration matérielle ne pourrait être plus simple que notre nouvelle méthode à une seule caméra, et nous avons démontré que l’on peut obtenir des résultats qui rivalisent, voire dépassent les méthodes plus traditionnelles », affirme Markus Gross, le vice-président de Disney Research dans un communiqué

Disney Research est un laboratoire de recherche financé par la Walt Disney Company et spécialisé dans l’informatique appliquée à l’image de synthèse, au cinéma et dans le domaine de la robotique.

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos