250 millions de kilomètres parcourus, encore 250 millions à parcourir. La mission ExoMars, lancée à la mi-mars, est à la moitié de son voyage vers la planète rouge.

250 millions de kilomètres dans le vide intersidéral. Telle est la distance gigantesque qu’a parcourue jusqu’à présent la mission européenne ExoMars depuis son lancement, le 14 mars. Un voyage qui est loin d’être achevé, puisqu’il lui faudra encore franchir 250 millions de kilomètres avant d’atteindre sa destination finale, qui est la planète rouge. Une arrivée qui devrait avoir lieu le 19 octobre.

Lancée depuis le cosmodrome de Baïkonour à bord d’une fusée Proton, la mission ExoMars est en fait scindée en deux parties. La première consiste à déployer un orbiteur équipé des instruments adéquats pour l’analyse des gaz présents dans l’atmosphère de Mars, ainsi qu’un atterrisseur expérimental destiné à valider la procédure d’atterrissage sur le sol martien.

La seconde aura lieu quatre ans plus tard, en 2020. L’agence spatiale européenne et son homologue russe, Roscosmos, enverront alors une plateforme de surface et un rover pour étudier le sol et le sous-sol martien, grâce à l’emploi d’une foreuse qui pourra creuser jusqu’à deux mètres de profondeur. Le décollage s’effectuera là encore à Baïkonour, au moyen d’une fusée Proton.

À lire sur Numerama : Mars  : la seconde mission ExoMars reportée à 2020

 

Partager sur les réseaux sociaux

Articles liés