Des lunettes 3D sur des mantes religieuses ? Pourquoi pas : d'après l'université de Newcastle, ces recherches pourraient faire avancer les méthodes de perception de la 3D par des ordinateurs.

S’il y a bien une chose qu’on ne regrette pas, ce sont les lunettes 3D. Ces objets lourds et inconfortables ont fort heureusement déserté suffisamment de séances de cinéma pour permettre à qui le souhaite de voir un film sans cette amélioration. Contrairement aux humains, les pauvres mantes religieuses, elles, retournent au premier stade de la technologie : des scientifiques de l’université de Newcastle ont construit de toutes petites lunettes composées de cire d’abeille et de filtres bleu et vert pour expérimenter la vision de ces insectes.

Newcastle University research into 3D vision in praying mantises by Dr. Vivek Nityananda. Pic: Mike Urwin. 151015

À part faire des photos mignonnes, cette expérience a pu prouver que la mante religieuse, un invertébré, voyait en trois dimensions et en profondeur et utilisait cette capacité pour chasser. Pour le démontrer, l’équipe du professeur Jenny Read a créé une salle de cinéma à l’échelle de la mante religieuse. Ils ont alors commencé par projeter un film en deux dimensions d’une proie potentielle et la bête, à trop longue distance pour attaquer, n’a pas réagi. En revanche, quand l’image projetée est apparue en 3D et que l’insecte est sorti de l’écran, se retrouvant virtuellement plus proche du cobaye, l’attaque a été déclenchée.

Tout l’intérêt n’est vraiment de savoir qu’une mante religieuse sait percevoir en 3D. C’est bien plutôt que la mante religieuse a un tout petit cerveau et l’étude du processus de perception en 3D chez cet insecte peut permettre de comprendre comment la perception de la 3D a évolué. Si un insecte comme la mante religieuse peut percevoir en 3D grâce à des processus très simples, on peut imaginer que les algorithmes qui permettent aujourd’hui à des ordinateurs de voir en 3D sont inutilement trop complexes. Pour Read et son équipe, c’est en tout cas la finalité de la recherche : « ouvrir la voie vers de nouveaux algorithmes de perception de la 3D pour les ordinateurs.  ».

Partager sur les réseaux sociaux

Plus de vidéos