Lancée en 2013, la PlayStation 4 continue de se vendre comme des petits pains et de remplir des communiqués de presse remplis de gros chiffres. Le dernier ? 70,6 millions de ventes.

Depuis son lancement en 2013, la PlayStation 4 permet à Sony d’enchaîner les performances commerciales inouïes. Boostée par la période très faste du Black Friday, la console vient à nouveau de franchir un cap : celui des 70 millions d’exemplaires vendus dans le monde, 70,6 millions, même, pour être précis.

Cela signifie que, malgré son âge, la machine continue de jouir d’un rythme de croisière assez soutenu, lui permettant par exemple d’ajouter 10 millions d’unités à son parc installé en l’espace de quelques mois (depuis juin). Le tout en résistant au carton qu’est la Nintendo Switch, sortie en mars.

Sony dit merci

Sony en profite pour se féliciter aussi des ventes en matière de software, le nerf de la guerre. Elles culminent effectivement à 617,8 millions de jeux ayant trouvé preneurs (canaux physique et numérique confondus). Ce qui donne quand même près de neuf titres par joueur.

Roi de la réalité virtuelle, le PlayStation VR a atteint tranquillement les deux millions d’exemplaires vendus (contre près d’un million en février dernier), pour 12,2 millions de jeux spécifiques écoulés.

Bien évidemment, Andrew House, figure emblématique du constructeur nippon, ne manque pas de remercier les fans et de souligner leur appétence pour des technologies comme la réalité virtuelle. Sony terminera l’année 2017 avec une petite présentation organisée dans le cadre de son PlayStation Experience (rendez-vous ce samedi 9 décembre à 5h du matin, heure française). En annonçant ces chiffres juste avant, le géant prépare le terrain avant la grande fête et le champagne de Noël. Au regard du succès observé, il peut bel et bien le sabrer.

Partager sur les réseaux sociaux