Après s'être essayé à la narration interactive pour enfants avec une aventure du Chat potté, Netflix va tester une série qui permet aux adultes d'influer sur le scénario, selon les choix qu'ils feront pendant l'épisode. Le format, loin d'être inédit, peine toutefois à trouver son public.

Pour maintenir l’intérêt de ses abonnés — et en séduire de nouveaux –, Netflix compte bien défricher un nouveau format : les séries interactives, qui permettent aux spectateurs de décider de la suite d’une intrigue selon les choix qui leur sont proposés. Et donc redécouvrir l’épisode en question selon l’autre scénario possible.

Ted Sarandos, responsable des contenus pour le géant du streaming, est convaincu que ce concept mérite d’être testé auprès d’un public adulte. L’exercice n’est pas nouveau pour Netflix, qui l’a déjà mis en œuvre cet été sur certaines productions pour enfants comme une aventure du Chat potté — le personnage secondaire de Shrek devenu son propre héros d’animation — : elle permet au jeune public de le guider dans certains de ses choix.

Le principe, loin d’être inédit, peine toutefois à prouver sa viabilité comme à séduire suffisamment de spectateurs pour être adopté plus largement, notamment parce que les choix offerts restent assez sommaires — et n’en sont parfois pas vraiment lorsqu’ils permettent simplement de choisir l’ordre d’un événement amené à se produire quoi qu’il arrive.

Un concept également testé par HBO

Cette initiative — sans titre ni date annoncée — est un moyen, pour Netflix, de proposer un contenu singulier, qui le démarque de la concurrence, tout en renouvelant son offre — deux stratégies angulaires pour convaincre sur le marché hyper-concurrentiel des séries, comme nous l’expliquaient récemment Romain Nigita et Alain Carrazé, spécialistes du 8e art.

Reste que Netflix n’est pas le seul à s’essayer à ce format original : en janvier 2018, HBO lancera Mosaic, une série réalisée par Steven Soderbergh, dont les futurs spectateurs peuvent influer sur le scénario depuis plusieurs mois grâce à une appli dédiée.

Au Royaume-Uni, un cinéma a récemment réalisé une expérience similaire avec un public décisionnaire grâce à son smartphone : le scénario suivait les choix adoptés par la majorité de la salle.

Partager sur les réseaux sociaux