La sortie de la Nvidia Shield en Chine s'accompagne d'un fait assez étrange : des jeux Nintendo qui s'incrustent dans le catalogue.

Les choses changent. Même pour Nintendo. Historiquement, le constructeur a toujours affirmé qu’il ne sortirait jamais rien ailleurs que chez lui. Le temps — et l’échec de la Wii U — a fait son office et, aujourd’hui, Mario et consorts tapent l’incruste sur nos smartphones et tablettes. Ce qui était impensable il y a encore quelques mois est donc devenu une sorte de refrain aujourd’hui et il va falloir s’habituer à voir les mascottes de Nintendo sur d’autres plateformes. Y compris la Shield de Nvidia. Mais que en Chine…

Weird

Pour fêter le lancement de la Shield en Chine, Nvidia s’est associé à Nintendo et iQiyi pour agrémenter le catalogue avec des jeux comme New Super Mario Bros., Super Mario Galaxy ou encore The Legend of Zelda : Twilight Princess (selon les informations de l’analyste Daniel Ahmad, Metroid Prime sera bientôt disponible à son tour). Pas n’importe quoi en somme et on nous dit que ces portages Wii ou GameCube tournent en 1080p sur la box du constructeur.

Si les joueuses et joueurs chinois peuvent être heureux à l’idée de jouer à de telles pépites sur une Shield, on peut quand même questionner ce choix de Nintendo, trahissant ses déclarations et, surtout, faisant pied de nez à sa Switch. Alors que l’architecture des deux plateformes sont proches, les jeux cités ne font pas (encore ?) partie du line-up de la console hybride (via l’émulation Console Virtuelle). De la même manière, pourquoi uniquement la Chine ?

Autant de mystères qui rendent cette stratégie étrange et difficile à comprendre.

Partager sur les réseaux sociaux