Si vous cherchez des solutions alternatives à YouTube Kids, voici trois plateformes qui vont peut-être plaire à vos enfants.

Vous avez essayé YouTube Kids pour vos enfants mais le catalogue ne vous a pas convaincu ? Vous avez le sentiment que votre progéniture a fait le tour de ce qui était proposé ? Ou bien le problème des détournements malsains de dessins animés pour enfants vous préoccupe, malgré les efforts de Google, la maison-mère de YouTube, de corriger le tir ?

Il existe plusieurs alternatives à YouTube Kids sur Internet. Pour la sélection que nous vous proposons, il faudra certes mettre la main à la poche car les services retenus sont payants (quelques euros par mois, comme un service de SVOD standard), mais en échange, les services sont garantis sans contenus publicitaires et les vidéo sont préalablement vérifiées avant d’être mises en ligne.

Tfou Max

Lancé début 2015, Tfou Max est un service de vidéo à la demande par abonnement dépendant du groupe TF1. Plateforme payante (comptez une dépense mensuelle de 2,99 € pour accéder au service une fois l’offre d’essai d’un mois passée), elle vise en priorité les enfants âgés de 3 à 12 ans avec des contenus incluant des dessins animés, des films d’animation, des spectacles, des documentaires et même des longs-métrages en prises de vue réelles.

Du côté des fonctionnalités, il est possible de télécharger des vidéos en mode hors connexion, de les conserver dans des favoris, de limiter la durée de visionnage (de 5 minutes à illimité), de filtrer par âge (3-5 ans, 6-8 ans, 9-12 ans), de paramétrer un code parental et d’activer un « espace de confiance » qui écarte du catalogue tous les contenus déconseillés aux moins de 10 ans. Tfou Max revendique plus de 3 500 vidéos sur sa plateforme.

Tfou Max est disponible en application mobile pour les terminaux fonctionnant avec Android et iOS, mais il est aussi accessible avec un navigateur grâce au site dédié. Enfin, il est possible de profiter du service de SVOD sur la TV d’Orange, la Bbox Miami de Bouygues et la Freebox de Free.

Hopster

Hopster est un service de vidéo à la demande par abonnement facturé 4,99 euros par mois, dont le paiement se déclenche après un essai gratuit de sept jours. Cependant, la vidéo n’est pas le seul horizon de la plateforme : celle-ci propose des dessins animés préscolaires et des vidéos d’apprentissage (plus de 1 000 vidéos), mais aussi de la musique (comptines, chansons), des jeux (calculs, créativité, intelligence artificielle) et un espace pour dessiner.

Hopster ne propose pas de filtre par âge étant donné que l’application s’adresse aux plus petits (de 0 à 5 ans) et qu’il est attendu que les parents ne sont pas loin pour les accompagner dans cette découverte de l’écran. Il n’y a de ce fait pas non plus de code parental à programmer. Un mode hors connexion est prévu. On s’adresse ici à la petite enfance. Hopster précise que les jeux ont été conçus en partenariat avec des experts de l’éducation et de la petite enfance.

Hopster est disponible en application mobile pour les terminaux compatible avec Android et iOS. Il est aussi possible d’en profiter en passant par le site dédié, via le navigateur du PC.

hopster

JuniorTube

JuniorTube est une plateforme qui s’adresse aux enfants âgés de 2 à 12 ans. Là aussi, comptez une dépense mensuelle pour accéder au service : 5,99 dollars par mois. Attention : JuniorTube est un service proposant des contenus en anglais. Cela peut avoir son intérêt si votre compagne ou votre compagnon parle couramment cette langue à la maison ou si vous tenez à exposer très tôt votre enfant à une langue étrangère pour en faire un bilingue.

JuniorTube propose un système de renouvellement des contenus qui vise à écarter du catalogue les vidéos qui ont plus d’un mois d’ancienneté. Le service s’adressant aussi bien aux bambins qu’aux ados, des outils de filtrage par âge sont disponibles afin de trouver les contenus les plus adaptés. Les vidéos sont également contrôlées par l’équipe du site avant leur mise en ligne sur la plateforme.

JuniorTube est accessible depuis le site du service ainsi que sous forme d’application pour iOS. Il est aussi possible d’en profiter sur Android en passant par l’Amazon Appstore.

Partager sur les réseaux sociaux