Blizzard Entertainment a levé le voile sur son programme de professionnalisation dans sa Ligue eSport d'Overwatch. Que vous soyez seul(e) ou en équipe, vous aurez peut-être une chance.

Les salaires garantis par les équipes eSport de la Ligue Overwatch font rêver. Après tout, qui n’a jamais eu envie de gagner sa vie en s’adonnant à sa passion ? Désireux de promouvoir son championnat mondial, Blizzard Entertainment nourrit l’ambition de donner sa chance à tout le monde.

Le géant américain va donc revoir son système d’Overwatch Contenders pour donner naissance à un vivier de talents susceptibles d’attirer les grosses écuries disputant l’Overwatch League. Et Blizzard ne s’adresse pas qu’à celles et ceux ayant déjà une équipe.

Faciliter la professionnalisation

Blizzard Entertainment commence par revoir la structure de ses Contenders en mettant en exergue les ligues régionales qui existaient déjà. Ainsi, il y aura désormais des Contenders dans sept régions différentes : en Europe, en Amérique du Nord, en Australie, en Amérique du Sud, en Corée (anciennement Overwatch APEX), en Chine (anciennement Overwatch Premier Series) et dans le Pacifique (anciennement Overwatch Pacific Championship).

«  3 saisons par année dans 7 régions différentes, offrant ainsi aux joueurs un maximum d’occasions de se surpasser et de briller, et autant de chances de se faire repérer par les agents de l’Overwatch League  » souligne fièrement Blizzard Entertainment. Et la firme n’a pas oublié les joueurs solitaires avec le retour des Open Division dès janvier. Organisés dans les sept mêmes régions, ils permettront aux quatre meilleures équipes d’être invitées aux Contenders Trials, un tremplin pour les Contenders de la saison d’après.

«  Faciliter la transition entre le niveau amateur et professionnel en 2018  » : tel est le leitmotiv du programme dévoilé par Blizzard. C’est plus facile que dans le sport traditionnel, à première vue.

Partager sur les réseaux sociaux