La hargne des premiers joueurs de Star Wars Battlefront II a eu raison, une fois encore, d'Electronic Arts, qui a décidé de revoir le coût de déblocage des Héros.

Joueurs : 2. Electronic Arts : 0. Après avoir déjà revu le système de progression après la bêta au regard de certaines craintes fondées quant aux boîtes de loot (le syndrome pay-to-win), le géant américain s’est résolu à revoir un autre élément de Star Wars Battlefront II. Les premiers joueurs se sont en effet insurgé face aux coûts exorbitants de certains héros et héroïnes à incarner en multijoueur, ce qui a forcé les développeurs à réajuster les valeurs à quelques jours du lancement. Et on parle ici d’une réduction atteignant les 75 %. Une vraie différence.

EA rétropédale encore

Sur son site officiel, EA a donc partagé ces nouveaux changements qui font passer le prix de Dark Vador et Luke Skywalker de 60 000 à 15 000 crédits (pièce), celui de Chewbacca, Palpatine et Leia de 40 000 à 10 000 et celui d’Iden Versio de 20 000 à 5 000. De cette manière, les joueurs auront logiquement à passer beaucoup moins d’heures pour débloquer ces figures emblématiques de la saga. Au passage, ceux qui opteront pour les microtransactions paieront moins cher. Et… finir la campagne solo rapporte moins également. 

L’éditeur tient donc à rester à l’écoute des joueurs alors que Star Wars Battlefront II a déjà essuyé beaucoup de critiques sans être sorti. «  Nous avons entendu ô combien vous aimez certains éléments du jeu (les batailles de vaisseaux, les batailles à 40 joueurs, le lancer de sabre de Darth Maul,…) et aussi ce que vous n’aimez pas. Nous savons que nos fans les plus passionnés, ce qui inclut ceux de nos forums, ont exprimé leurs opinions et nous vous avons entendu. Nous avons fait des changements pour les coûts en crédit des Héros et nous continuerons de faire des changements pour améliorer le jeu dans le temps. Nous accueillons le débat  », précise John Wasilczyk, producteur chez DICE.

On ne pourra pas en vouloir à Electronic Arts et DICE, qui font ce qu’il faut pour mettre fin aux polémiques. D’autant que le duo a déjà prévu tout un tas de contenus gratuits en décembre afin de fêter la sortie en salles des Derniers Jedi.

Partager sur les réseaux sociaux