Après StarCraft : Remastered, y aura-t-il d'autres jeux classiques de Blizzard qui seront remis au goût du jour ? Probablement, mais pas dans l'immédiat : de l'aveu même du studio, il faut déjà corriger plusieurs défauts de Warcraft III et Diablo II.

Ce printemps, Blizzard a levé le voile sur StaCraft : Remastered, version modernisée du célèbre jeu de stratégie en temps réel sorti en 1998. Tout en gardant la jouabilité et les mécaniques qui ont fait de ce titre un incontournable des années 90, le studio a quand même actualisé les graphismes, la bande sonore et la musique, en ajoutant par ailleurs les désormais inévitables fonctionnalités en ligne.

Cette refonte, vendue 14,99 € avec l’extension (Brood War, elle aussi retravaillée), est disponible depuis le 15 août. Elle a aussi, et c’est bien normal, posé la question des intentions de Blizzard pour ses autres jeux classiques, en particulier Warcraft III : Reign of Chaos, son extension (The Frozen Throne), Diablo II et son extension (Lord of Destruction).

StarCraft : Remastered

Bien sûr, tous les regards se sont tournés vers la BlizzCon, la convention annuelle organisée par Blizzard. Après tout, il n’y pas de meilleur endroit pour l’éditeur s’il veut révéler la modernisation de ses titres phares. D’autant que la société continue de s’en occuper, bien des années plus tard, comme en témoigne la sortie début août du patch 1.28.6 pour Warcraft III.

Mais la BlizzCon 2017 a douché les espoirs de la communauté qui espérait un War III ou un D2 : Remastered. Il a été question des jeux les plus récents du studio (StarCraft II, World of Warcraft, Overwatch, Hearthstone et Heroes of the StormDiablo III a été à peine évoqué) et rien du côté des jeux classiques. Pourtant, il y a une demande teintée de nostalgie chez la communauté.

BlizzCon
CC Rafael Nepô

Sauf que contrairement à StarCraft premier du nom, qui a pu bénéficier dès le début d’un suivi attentif par Blizzard, du fait notamment du développement de l’esport en Corée du Sud, ce qui a permis d’équilibrer régulièrement le jeu, les cartes et les unités, de sorte que le remake n’a pas été trop compliqué à faire, l’essentiel ayant été accompli par le passé, Warcraft III et Diablo II n’ont pas eu le même traitement.

En tout cas, ces deux titres partent actuellement de beaucoup trop loin pour envisager un remake à court terme. C’est ce qu’a laissé entendre Peter Stilwell, producteur senior en charge de l’équipe des jeux classiques chez Blizzard, dans un entretien donné à PC Games N. Il faudrait revoir en particulier le fonctionnement de Warcraft III, dont l’expérience de jeu est aujourd’hui insatisfaisante.

Expérience de jeu décevante

« En ce moment, quand vous lisez les forums de Warcraft III ou que vous parlez à la communauté, la rotation des cartes est tellement vétuste. Ce n’est pas tout : il y a aussi un tas de cartes qui ne sont pas géniales, qui sont rejetées à chaque fois pour quelque raison que ce soit », prend-il en exemple. Il cite aussi le manque de variété dans la façon de jouer les morts-vivants ou l’obligation d’avoir telle ou telle unité.

« Les morts-vivants n’ont vraiment qu’un seul ordre de construction, ce serait génial si nous pouvions changer un peu l’équilibre pour aider[les gens] à trouver différentes façons de jouer au jeu », continue Peter Stilwell. Mais pour le moment, avant de s’attaquer aux soucis d’équilibre du jeu et de son manque de variété, Peter Stilwell et son équipe veulent d’abord régler le problème des cartes.

Quant à Diablo II, c’est du côté du classement des saisons qu’il existe un problème. Le principal souci réside dans les bots et le spam, décrit comme «  incontrôlable ». D’après le responsable, la communauté demande une solution. C’est ce que le studio cherche à faire, mais ça risque de prendre encore plusieurs saisons. Et de fait, les ressources mobilisées dans ce cadre ne peuvent pas être utilisées pour une remasterisation.

Partager sur les réseaux sociaux