Nintendo a fini par se résoudre à revoir ses prédictions à la hausse. Le constructeur nippon vise désormais un parc de 17 millions de Switch vendues d'ici au 31 mars 2018.

Depuis son lancement en mars dernier, la Switch se vend comme des petits pains sous la barre des 300 € et, durant plusieurs semaines, il était même difficile d’en dégotter une dans les magasins. Avec la sortie de l’excellent Super Mario Odyssey et au regard du catalogue d’ores et déjà disponible (The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe, Splatoon 2), Nintendo s’attend logiquement à un gros Noël. Mais, paradoxalement, le constructeur nippon aura longtemps joué de prudence dans ses prévisions de ventes. Le voilà désormais ambitieux et on peut aisément le comprendre.

Nintendo retrouve de l’ambition

Durant cette année fiscale se terminant le 31 mars 2018, Nintendo tablait sur des volumes estimés à 10 millions de Switch écoulées. Vu l’engouement entourant sa console hybride, la firme japonaise entend finalement en vendre 14 millions en douze mois, soit une hausse de 40 % par rapport aux attentes initiales.

Si les objectifs sont remplis, le parc installé de Switch titillera les 17 millions au 1er avril prochain, sachant que la Wii U n’a jamais dépassé les 14 millions dans tout son cycle de vie. Pour l’heure, la Switch en est à 7,63 millions d’exemplaires ayant trouvé preneur (2,93 millions vendues durant le deuxième trimestre).

Cette ambition retrouvée sous-entend aussi que la production a bel et bien été augmentée, certaines craintes récentes s’articulant autour d’une supposée pénurie pour les fêtes de fin d’année. Cela ne garantit pas une disponibilité de tous les instants, mais l’optimiste affiché par Big N pourra rassurer quelque peu les futurs acquéreurs. En tout cas, la Nintendo Switch sera très certainement l’un des cadeaux à mettre sous le sapin d’ici quelques semaines.

Partager sur les réseaux sociaux