Sony a annoncé le lancement d'une nouvelle structure d'édition, chargée de sortir des pépites indés sur d'autres consoles que la PlayStation 4.

Les temps ont bel et bien changé. Dans un communiqué de presse, Sony Music Entertainment, branche du géant japonais, a annoncé l’inauguration d’un nouveau label baptisé Unties.

Il sera chargé de dénicher les pépites indépendantes de demain et de les introduire sur plusieurs plateformes. La PlayStation 4, bien évidemment, mais aussi la Switch ou encore le PC. Une bonne nouvelle à confronter à cette volonté ferme du géant de ne pas se mettre au cross-play, contrairement à Nintendo et Microsoft.

Des indés partout

«  Chez Unties, nous dénichons des chefs-d’œuvre et les soutenons pour que plus de joueurs les découvrent et les achètent. Nous répandons des informations sur des jeux excellents et les vendons sur de multiples plateformes  » souligne Sony Music Entertainment (traduit depuis le japonais par Gematsu). Il rappelle par ailleurs son envie de laisser s’exprimer les talents du monde entier sans rien imposer en termes de contraintes. Tout en mettant en lumière des productions qui pourraient être oubliées dans le flux de sorties de plus en plus intense.

Tiny Metal, un jeu de stratégie complet développé par Area 35, lancera les hostilités dès le 21 novembre sur PlayStation 4, Nintendo Switch et PC. Suivront Deemo Reborn, Last Strand et Merkava Avalanche, sachant que le premier cité aura également droit à sa compatibilité avec le PlayStation VR.

Une garantie qu’Unties veut réellement s’adresser à un maximum de joueurs, au point de bénéficier indirectement à Nintendo, son rival sur le marché des consoles mais visiblement aussi son allié quand il s’agit de (faire) découvrir des trésors.

Partager sur les réseaux sociaux