Google a envoyé ses caméras Street View faire un petit tour dans l'extrême-nord canadien. Les images sont désormais disponibles.

« Quttinirpaaq ». En inuktitut, un dialecte parlé par le peuple inuit, cela signifie « toit du monde ». Et c’est justement là, au sommet du monde, selon la culture des peuples autochtones du grand nord, que les puissantes caméras de Google se sont rendues ces derniers temps pour photographier les magnifiques paysages du Canada, situés non loin du Pôle Nord.

Car Quttinirpaaq, c’est aujourd’hui un parc national se trouvant à l’extrémité nord du pays à la feuille d’érable. À peine 800 kilomètres le séparent en effet du point le plus septentrional de la Terre. Et ce sont les employés de l’agence canadienne chargée d’administrer les parcs du pays qui ont enfilé leurs rangers et leur parka avant d’aller arpenter les 37 775 kilomètres carrés que représente Quttinirpaaq.

Crédits : Parks Canada / Ryan Bray

« L’été dernier, notre équipe a lancé Google Trekker et exploré l’incroyable terrain du parc — c’était le lieu le plus au nord jamais atteint par Street View. La nature sauvage et l’isolement extrême caractérisent cette région, visitée par moins de 50 personnes chaque année », écrit sur le blog de Google Emma Upton, la responsable de ce parc. Et comme l’endroit est très difficile d’accès, Street View a toute sa place.

Outre le parc, l’excursion très vivifiante à laquelle l’équipe de Parcs Canada s’est livrée cet été a aussi été l’occasion de rendre visite à quelques lieux d’intérêt des environs, comme Grise Fiord, une communauté inuite d’à peine plus de cent âmes, ainsi que Baie Resolute, autre localité très au nord. D’ailleurs, savez-vous comment on dit Grise Fiord en inuit ? « Aujuittuq ». Le lieu qui ne dégèle jamais. Ambiance.

Partager sur les réseaux sociaux