Disney a diffusé la toute première bande-annonce des Derniers Jedi, huitième épisode de Star Wars, attendu pour le 13 décembre 2017. Riche en informations (et fausses pistes ?), il nous a inspiré une théorie que l'on espère retrouver dans le film.

Disney a finalement levé le voile sur un nouveau vrai trailer des Derniers Jedi, beaucoup plus riche en informations et détails sur l’intrigue que ne l’était, logiquement, le tout premier teaser du huitième épisode de Star Wars. Au point que Rian Johnson a admis lui-même qu’il contenait des spoilers.

Après visionnage, on ne peut pas vraiment lui donner tort. D’ici à la sortie en salle, les forums de fans vont pouvoir s’embraser au gré de spéculations, de fantasmes, de désillusions, de théories, de fausses pistes…

Ce trailer nous a inspiré notre propre théorie, qu’on aimerait bien voir se confirmer dans Les Dernier Jedi. Attention, inévitables spoilers sur l’épisode précédent, Le Réveil de la Force — comme sur les Derniers Jedi si notre théorie se confirme.

Destins croisés

Cette bande-annonce des Derniers Jedi est surtout centrée sur le duo Rey/Kylo Ren, respectivement Jedi en devenir — et parent de Skywalker ? — et fils de Han Solo et Leia, devenu le méchant troublé de cette nouvelle trilogie. Les images laissent d’ailleurs peu de place aux doutes : Kylo Ren baigne dans le rouge des Sith, Rey dans le bleu des Jedi.

Mais les choses ne peuvent résolument être aussi simplistes, sans quoi on retomberait dans une resucée de ce qui a été fait avant. On rappellera, d’ailleurs, que Le Réveil de la Force peut être perçu comme un simili remake de l’Episode IV : Un Nouvel Espoir.

Quoi qu’il en soit, Kylo Ren et Rey vivent un destin similaire : ils cherchent chacun leur place alors qu’ils disposent tous deux d’une puissance à nulle autre pareille. C’est ce que Snoke affirme à Kylo Ren — aussi connu sous le nom de Ben Solo. Un discours corroboré par Luke à Rey lorsqu’il lui confie n’avoir vu une telle force qu’une seule fois (à l’époque où il entraînait Kylo Ren, juste avant que celui-ci ne tourne mal).

La courbe naturelle d’évolution pousserait la jeune femme à se tourner vers la lumière et le jeune homme vers le côté obscur, selon la forme de manichéisme qui nourrit la saga depuis le début. Mais certaines séquences du trailer laissent penser le contraire, d’où notre théorie alléchante : et si Rey devenait la méchante à la place de Kylo Ren ?

«  J’ai besoin de quelqu’un pour me montrer ma place dans tout ça »

Kylo Ren, méchant malgré lui ?

Commençons par aborder le cas Kylo Ren. Dans Le Réveil de la Force, le maître des Chevaliers de Ren est dépeint comme un antagoniste déterminé et sans scrupule, tout en faisant montre d’une certaine fragilité, effrayé par la destinée qui l’attend (la peur de ne pas être à la hauteur) et se cherchant une vraie place par rapport à l’héritage de son défunt grand-père, Anakin Skywalker.

S’il fait acte de parricide, ce que l’on peut considérer comme une étape fondatrice et un point de non retour, certains extraits  des Derniers Jedi suggèrent qu’il n’est toujours pas 100 % en accord avec ce qu’il aspire à être, notamment cette séquence où il hésiterait à tuer sa mère pour «  laisser le passé mourir  », voire celle où il explose son casque de colère — un accès de rage qui fait écho à ceux de l’Épisode 7. En clair, tant que Kylo Ren aura des attaches, son chemin restera tortueux. Peu importe les belles phrases de l’effrayant et très mystérieux Snoke, dont on ignore encore le rôle exact et l’identité.

Vers l’abandon du casque, lourd symbole pour Kylo Ren ?
Kylo Ren, en pleine hésitation à l’idée de tuer sa mère (après l’avoir fait avec son père ) ? Ou bien s’agit-il d’une fausse piste du trailer ?

Rey est perdue

Le rouge lui va si bien

Du côté de Rey, la trajectoire n’est pas beaucoup plus rectiligne. On aurait pu imaginer que sa rencontre avec Luke — son père ? — lui offrirait les réponses à ses nombreuses questions, elle qui a su s’éveiller à la Force en deux temps trois mouvements.

Sa puissance avérée, qui la rapproche au passage un peu plus des Skywalker (sans oublier ses talents de pilote), apparaît davantage comme un fardeau que comme un don. Un attribut qui la fait se questionner sur sa place réelle dans cet univers où l’équilibre reste une donnée essentielle (un méchant = un gentil) alors que Luke, lui-même confronté à la tentation du côté obscur dans la trilogie originelle, a choisi la Lumière avant tout pour ne pas répéter les erreurs de son père.

«  J’ai besoin de quelqu’un pour me montrer ma place dans tout ça  » clame-t-elle ainsi, dans le trailer, devant un Kylo Ren qui lui tend la main. Auparavant, Snoke se fend d’un «  Accomplis… ton… destin  » alors qu’il la torture. Deux indices forts qui mèneraient Rey vers le côté obscur, mais qui peuvent également être des fausses pistes (on a longtemps cru que Finn était un Jedi après tout, à en juger par les trailers du Réveil de la Force…).

«  Accomplis… ton… destin  »
Snoke torture Rey

Une inversion des rôles et des héros ?

On aimerait beaucoup que les destins des deux personnages se croisent et que les rôles s’inversent : cela éviterait de retomber dans ce ressenti d’un Derniers Jedi ressemblant un peu trop à L’Empire contre-attaque, à l’instar de la formation de Rey rappelant celle de Luke avec Yoda sur Dagobah.

Il reste aussi à définir qui est Kylo Ren par rapport à Rey puisque l’on sait qu’ils partagent un lien spécial, soit potentiellement un rapport familial. À l’arrivée, l’idée de voir le personnage de Rey basculer du côté obscur constituerait un formidable point de départ pour Star Wars 9 et un cliffhanger intéressant, tout en ajoutant une ligne à la malédiction des Skywalker — pour peu qu’elle en soit l’héritière.

Une théorie qui peut se défendre et ferait de Kylo Ren Ben Solo le véritable gentil de l’histoire. Début de réponse le 13 décembre.

Une main tendue vers le côté obscur ?

Partager sur les réseaux sociaux