Dans une courte vidéo, PewDiePie a fait part de ses excuses après l'injure raciste lors d'une partie de PUBG. Sincère.

Le YouTubeur PewDiePie n’en était pas à sa première sortie raciste ou antisémite, mais celle d’hier n’est pas non plus passée inaperçue : dans un live dans le jeu PUBG, le jeune Suédois a lancé un « what a fucking n****r  » en tirant sur son ennemi. Aujourd’hui, PewDiePie a présenté une vidéo d’excuses dont le ton aura le mérite d’être juste.

Le YouTubeur commence en effet par estimer que ce qu’il a dit dans le moment de l’action était « le pire mot auquel il pouvait penser  » mais a la sagesse de ne pas partir dans des explications faites à moitié à base de « oui mais  » : PewDiePie estime que ce qu’il a fait est inexcusable et qu’il est idiot.

Le YouTubeur poursuit en se trouvant nul de ne pas avoir su apprendre des précédentes polémiques qui l’ont mis en cause — il aurait «  souhaité » avoir appris et est déçu de lui. Il termine sa courte vidéo en affirmant que ce langage n’a pas sa place dans la communauté des joueuses et des joueurs qu’il espère voir grandir — c’est un peu ce que demandait hier le développeur de Firewatch à la suite de l’affaire.

PewDiePie estime que ce qu’il a fait est inexcusable et qu’il est idiot

PewDiePie reconnaît également sa responsabilité : il sait qu’il a une audience considérable (il est l’un des YouTubeurs les plus suivis de la planète) et qu’elle mérite mieux que cela. Il est évidemment toujours bon de voir une autocritique sur le web surtout quand elle concerne des sujets aussi graves que la banalisation du racisme ordinaire. En cela, PewDiePie montre dans cette vidéo une maturité et une conscience de son rôle auprès des gens — et notamment des plus jeunes.

Reste à savoir, pour reprendre ses mots, s’il sera un « idiot » toute sa vie, continuant les dérapages pour après s’excuser (et réconforter ses sponsors) ou si, cette fois, il a vraiment appris.

Partager sur les réseaux sociaux