Steam est en passe de réaliser une année record en termes de nouveautés sorties. Le lancement de Steam Direct il y a quelques mois n'y est pas étranger.

Les utilisateurs de Steam vous le diront mieux que quiconque : sur la plateforme développée par Valve, il y a du choix, beaucoup de choix, voire sans doute trop de choix.

Et la tendance n’est pas près de s’inverser, bien au contraire. Selon les chiffres fournis par Daniel Ahmad, analyste chez Niko Partners, il y a déjà eu plus de nouveautés sorties en 2017 à ce stade que sur toute l’année 2015.

Selon les prévisions, le cap des 5 000 productions inédites devrait être franchi d’ici au 31 décembre. Un nouveau record en la matière.

Une offre toujours plus abondante

Comment expliquer ce nouveau boom ? Notamment par le lancement de Steam Direct, qui affranchit de nombreuses barrières et permet aux studios de lancer plus facilement leurs jeux sous couvert du paiement de la somme de 100 $ par titre, remboursable si les ventes dépassent 1 000 $. Pour l’heure, le remplaçant de Steam Greenlight, qui s’appuyait sur les votes des joueurs entre 2012 et juin dernier, porte ses fruits : plus de 1 300 jeux sont sortis grâce à ce nouveau système.

Il y a néanmoins quelques réserves à émettre sur ces records constamment battus. Si Steam Direct simplifie les règles pour tout le monde, il ne garantit en rien la qualité des produits. En outre, une offre beaucoup plus abondante a forcément des répercussions sur la concurrence : plus elle est accrue, plus il y a de chance que certains restent sur le carreau et ce n’est pas forcément positif pour les plus petites structures indépendantes qui ont investi de l’argent pour proposer leurs créations sur Steam.

Greenlight reposait au moins sur l’aval des joueurs, ce qui rassurait quant au succès potentiel. Avec Direct, c’est le flou, sauf au niveau des statistiques qui vont bien d’un point de vue communication. Car revendiquer plus de 5 000 nouveautés en douze mois reste un argument de poids.

Partager sur les réseaux sociaux