Durant un livestream organisé cette semaine, Wizards of the Coast a levé le voile sur Magic: The Gathering Arena, son Hearthstone.

Sans Magic : The Gathering, Hearthstone n’existerait probablement pas. Et sans Hearthstone, Wizards of the Coast, n’aurait probablement pas pensé à développer Magic : The Gathering Arena, une nouvelle adaptation virtuelle de son célèbre jeu de cartes à collectionner née dans un studio spécifiquement créé à cette occasion. Maître dans les boutiques grâce à sa popularité, ses mécaniques et son ancienneté, Magic est encore à la traîne dès lors qu’il faut passer sur un format numérique. Arena est la réponse à cet écueil et il s’articulera autour des mêmes arguments que le phénomène de Blizzard.

Magic au format Hearthstone

«  Nous voulons créer le jeu de cartes digital le plus profond et le plus riche du marché, et qu’il soit aussi fun à regarder qu’à jouer !  », précise Jeffrey Steefel, Vice-Président du Développement digital. D’emblée, on comprend vite que Magic : The Gathering Arena aura pour vocation d’être streamé, une manière pour Wizards de promouvoir son jeu de plus en plus complexe. En parallèle, le géant américain ne veut pas que les joueurs désertent les magasins, lieux où ils peuvent faire des tournois dans la vraie vie. Il entend plutôt leur offrir un logiciel complet pour qu’ils puissent, enfin, jouer partout et sur un maximum de plateformes (il est prévu sur PC dans un premier temps).

Comme Hearthstone, Magic : The Gathering Arena sera un free-to-play évolutif pensé eSport avec des microtransactions. Wizards offrira d’abord la possibilité de s’essayer au format construit mais, à terme, il y aura du draft, là encore à l’instar d’Hearthstone. Bizarrement, Wizards affirme qu’il ne remplacera pas Magic Online, son autre adaptation virtuelle très axée sur la compétition (avec des tournois payants). Mais on peut déjà parier sur un exode de l’un à l’autre, laissant Magic Online à une niche hardcore, selon l’économie qui se mettra en place. Autant dire qu’il reste des interrogation sur cette supposée cohabitation.

Wizards of the Coast rêve également de synergies entre les cartes physiques et Magic : The Gathering Arena, par exemple via des récompenses virtuelles obtenues en participant à un événement. En attendant, on peut déjà s’inscrire à une bêta fermée, sachant que le studio aura besoin d’un maximum de retours.

Partager sur les réseaux sociaux