DICE et Electronic Arts ont pris rendez-vous avec l'armée russe dans Battlefield 1. Elle arrivera sur les champs de bataille le 19 septembre prochain. Et deux semaines avant pour les joueurs Premium.

Après les Français il y a quelques mois via We Shall Not Pass, c’est au tour des Russes de débarquer en grande pompe dans Battlefield 1, FPS ultra populaire et ayant rassemblé plus de 20 millions de joueurs en moins d’un an.

La nouvelle armée sera disponible à la faveur d’une grosse extension payante baptisée In the Name of the Tsar, qui sortira le 19 septembre prochain. Comme toujours, ceux qui ont craqué pour le Pass Premium, facturé 49,99 euros, auront droit d’y jouer deux semaines avant (soit à partir du 5 septembre).

Les Russes font leur entrée

In the Name of the Tsar rassemblera six cartes neigeuses (Tasritsyne, Volga, Col de Pupkow, Albion, Galicie et Bastion de Broussilov), l’armée russe (avec des soldats féminins), onze armes inédites, des véhicules, des opérations (dont l’offensive Broussilov, très meurtrière) et un mode de jeu baptisé Largages. Ce dernier prend la forme d’une course à l’armement avec des avions chargés de fournir des ressources.

DICE et Electronic Arts profiteront de ce DLC, nommé « meilleur add-on » de la Gamescom 2017, pour implanter la technologie d’affichage HDR10 dans Battlefield 1. Le but ? Améliorer le rendu visuel en boostant les contrastes et les couleurs.

Il faut bien évidemment posséder un équipement compatible pour voir « que les zones claires et sombres sont encore plus détaillées, avec un degré de réalisme presque total. »

Partager sur les réseaux sociaux