2017 marque la diffusion de la septième et avant-dernière saison de Game of Thrones. Julie Escurignan, spécialiste du sujet, revient pour Numerama sur l’impact de Game of Thrones sur le tourisme des régions dans lesquelles la série a été tournée.

Game of Thrones, la célèbre série TV inspirée de la saga romanesque écrite par l’écrivain américain George R. R. Martin et devenue au fil des ans un véritable phénomène culturel dans le monde entier, entame cette année sa septième et avant-dernière saison.

Filmée dans plusieurs localités européennes mais aussi au Maroc, la série a fini par donner naissance à une forme de tourisme atypique, notamment dans la ville croate de Dubrovnik. En l’espace de quatre ans, Il a pu peut être constaté une évolution du tourisme lié à Game of Thrones dans la ville, notamment avec la naissance de circuits.

Julie Escurignan, doctorante en Médias et Communication à l’Université de Roehampton à Londres, qui a d’ores et déjà fait des études sur le terrain en Croatie et prochainement en Irlande du Nord pour interviewer fans et professionnels du tourisme et ainsi mieux appréhender l’évolution de cette industrie, nous éclaire sur le sujet.

Numerama – La série a-t-elle commencé à filmer en Croatie dès la première saison ou cela s’est-il fait progressivement ?

Julie Escurignan – La série a en réalité filmé sa saison 1 à Malte. Mais à la suite de problèmes avec les autorités maltaises, la série a dû changer de lieu de tournage et trouver un décor similaire à celui de Malte pour reproduire Port-Réal. C’est ainsi que GoT est arrivé à Dubrovnik.

Quels décors et quelles scènes ont principalement été tourné(e)s en Croatie ?

J.E. – De nombreuses scènes ont été tournées en Croatie, à la fois pour Westeros et Essos ! Le pays sert de décor essentiellement aux villes de Port-Réal et de Meereen (avec quelques scènes de Qarth).

On peut citer notamment la scène de l’anniversaire du roi Joffrey qui a été filmée au Fort Lovrijenac ou celle de son mariage. La scène qui voit partir Myrcella à Dorne et celle qui la voir revenir ont aussi été filmées près de ce fort, juste à l’extérieur des murs de la vieille ville. La scène où Littlefinger propose à Sansa de s’enfuir a également été tournée sur ces lieux. Sur les remparts, on ne peut manquer la tour qui a donné lieu à la fameuse scène où Daenerys Targaryen se rend dans l’Hôtel des Nonmourants pour récupérer ses dragons. La porte Pile ne sert pas d’entrée qu’à Dubrovnik mais aussi à Port-Réal et voit Jaime Lannister, Joffrey et Sansa Stark fouler ses pavés. À l’intérieur de la vieille ville, impossible de manquer l’escalier qui a vu la fameuse marche d’expiation de Cersei Lannister ou la maison de plaisirs de Littlefinger !

dubrovnik-croatie
Vue sur la ville de Dubrovnik.
CC Bert Kaufmann

Un peu à l’extérieur des murs de la ville, c’est à l’ancien hôtel Belvédère que se déroule le combat à mort entre La Montagne et Oberyn Martell. Les jardins de Trsteno, à 20 km de Dubrovnik, servent de décor aux jardins du Donjon Rouge. L’île de Lokrum, près de Dubrovnik, a été utilisée pour les scènes de Qarth.

La forteresse de Klis, près de Split, ainsi que Palais de Dioclétien à Split, sont les lieux de tournage de la ville de Meereen.

Quelles différences notables avez-vous pu constater entre la situation touristique de 2013 et celle d’aujourd’hui à Dubrovnik ?

J.E. – Abby Waysdorf, une chercheuse de l’université Erasmus de Rotterdam qui a réalisé des entretiens avec des fans de Game of Thrones à Dubrovnik en 2013, et moi avons tout juste commencé à comparer nos résultats mais pour l’instant il y en a deux qui sont particulièrement significatifs :

Le premier, c’est l’augmentation exponentielle du nombre de touristes, notamment liée aux productions cinématographiques et télévisuelles, à Dubrovnik.

L’industrie autour de Game of Thrones s’est développée de manière impressionnante en quatre ans

Le second constat que nous avons fait, c’est que l’industrie autour de Game of Thrones s’est développée de manière impressionnante en quatre ans. Lorsqu’Abby est allée à Dubrovnik, il n’y avait quasiment pas de visites liées à Game of Thrones dans la ville. Cet été, j’ai recensé plus de quinze entreprises proposant des tours GoT et je pouvais croiser jusqu’à six tours par jour rien qu’entre 16 et 18 heures au pied du Fort Lovrijenac.

Toutes les boutiques de souvenirs ont leur section Game of Thrones et la ville a un magasin dédié uniquement à GoT. Sur l’île de Lokrum, touristes et fans peuvent trouver une exposition permanente et gratuite ainsi qu’une réplique officielle du Trône de Fer.

Quel type de circuits touristiques sont proposés ?

J.E. – La plupart des circuits touristiques proposés sont des circuits pédestres d’environ 2 heures. Il y a cependant des circuits plus longs incluant voiture et bus pour aller visiter des lieux de tournage dans la vicinité de Dubrovnik. Enfin, il existe un circuit maritime qui comprend une heure à bord d’une reproduction de caraque (un bateau du 16e siècle) durant laquelle les participants peuvent se déguise en personnages de Game of Thrones (les costumes sont fournis) avant d’accoster à Dubrovnik et de faire une heure de tour à pied.

Existe-t-il des arnaques ?

J.E. – Je n’ai pas entendu parler d’arnaques dans les tours proposés, mais il y a de fait des différences dans la qualité des contenus offerts par les guides. Certains s’y connaissent moins bien et donnent des données erronées. Il y a clairement plus de chances d’avoir de moins bons tours en prenant ceux proposés par les vendeurs de rue aux abords de la ville, mais ils ne sont pas des arnaques non plus.

dubrovnik
Lieu de tournage de Game of Thrones à Dubrovnik où Littlefinger propose à Sansa de s’échapper de Port-Réal.
Crédits : Julie Escurignan

Où se renseigner en ligne pour découvrir ces offres et effectuer ses réservations ?

J.E. – TripAdvisor est un bon site pour chercher les différents tours proposés et obtenir l’avis des fans qui ont pris ces tours. Les moteurs de recherche donnent de bons résultats, mais il est toujours bon de vérifier l’avis qu’en ont eu d’autres touristes sur les réseaux sociaux.

De nombreux bloggeurs et magazines touristiques ont couverts certains tours, et des guides tels que le Routard ou Lonely Planet en mentionnent aussi.

Malheureusement, il n’existe pas de site Internet regroupant et présentant tous les tours proposés à Dubrovnik.

Lieu de tournage de Game of Thrones à Dubrovnik où Littlefinger propose à Sansa de s’échapper de Port-Réal.
Crédits : Julie Escurignan

La municipalité de Dubrovnik et le gouvernement croate sont-ils impliqués dans cette industrie ? L’utilisent-ils comme un argument touristique ?

J.E. – C’est un argument touristique, mais l’office de tourisme de Dubrovnik n’a pas de lien en tant que tel avec les guides. Le tournage de GoT, mais aussi de Star Wars et de films Bollywood à Dubrovnik sont des arguments touristiques certains pour la ville mais la municipalité n’organise rien de spécifique à ce sujet pour les touristes.

Cette industrie est-elle chiffrée : revenus générés, nombre de visiteurs par an…

J.E. – Elle doit l’être mais je n’ai pas les chiffres !

Existe-t-il une période de l’année particulièrement prisée pour ce tourisme, avec des offres concentrées sur certains mois par exemple ?

J.E. – L’été est bien entendu la période la plus prisée et la plus remplie pour le tourisme lié aux films et aux séries télévisées. Les tours sont plus nombreux et plus réguliers l’été (plusieurs tours par jour en juillet-août), quoiqu’ils ne s’arrêtent jamais vraiment. À Dubrovnik, on trouve des tours liés à Game of Thrones toute l’année, bien qu’il y en ait moins entre novembre et mars.

Quelle est l’approche des producteurs ou des ayants droit sur cette question ?

J.E. – Je n’ai pas de données officielles sur le sujet, mais ces pratiques semblent tolérées puisque les tours, notamment à Dubrovnik, sont tous le fait d’entreprises privées sans lien avec HBO ou George R.R. Martin. HBO en tout cas ne crée pas de circuit officiel dans les villes où a été tournée la série.

Quel est selon vous le principal attrait de cette industrie pour les fans ? Que recherchent-ils ? La découverte des lieux « réels » de la saga ou plutôt le prétexte de retrouver d’autres fans via cette initiative ?

J.E. – Il y a bien entendu de nombreuses raisons pour lesquelles cette industrie est attrayante pour les fans, mais d’après les résultats préliminaires de ma recherche et ceux récoltés en 2013 par Abby Waysdorf, qui s’est entretenue avec les fans de Game of Thrones à Dubrovnik, il y 5 types de fans-touristes :

  • Les fans qui cherchent à s’immerger dans l’atmosphère de la série en allant dans les lieux où elle a été filmée. Être présent sur place leur permet de s’imaginer eux-mêmes dans la série.
  • Les passionnés qui veulent découvrir les lieux « réels » qui ont hébergé la saga et cherchent donc les différences entre fiction et réalité (effets spéciaux rajoutés, décor). Ils reconstruisent mentalement le processus de tournage de la série.
  • Les fans qui cherchent à faire le lien entre Game of Thrones et l’histoire véritable d’un lieu. Découvrir les lieux de tournage de GoT leur permet de s’intéresser à l’histoire « réelle », notamment médiévale, des endroits où ils sont. Il y a d’ailleurs à Dubrovnik des tours liant Game of Thrones et l’histoire de la ville.
  • Les fans, et j’en ai rencontré beaucoup cet été, dont l’expérience consiste essentiellement à regarder la série et à en parler autour deux, et pour qui le fait que GoT ait été tournée à Dubrovnik a été un plus, voire facteur motivant pour choisir ce lieu de vacances, mais qui ne sont en aucun cas venus spécifiquement à Dubrovnik pour GoT.
  • On trouve aussi, selon les guides de Dubrovnik avec qui je me suis entretenue, des gens qui font des tours Game of Thrones sans jamais avoir vu la série. Ils le font car ils considèrent GoT comme socialement important et c’est une occasion pour eux de découvrir la série, d’acquérir un certain statut social en postant des photos d’eux sur les lieux de tournage sur les réseaux sociaux, voire tout simplement de rendre leurs amis jaloux !
lokrum
Un des lieux de tournage de Game of Thrones sur l’ile de Lokrum.
Crédits : Julie Escurignan

Si cet attrait des fans pour le tourisme lié à GoT est un point positif économiquement, certains habitants ou professionnels locaux sont-ils agacés par ce phénomène ?

J.E. – Je n’en ai pas rencontré donc je ne saurais répondre à cette question. Cependant, le maire de la ville de Dubrovnik a décidé récemment de réduire le nombre de touristes par jour dans la vieille ville afin de protéger cette dernière et de donner une expérience plus qualitative aux touristes.

Qu’est-ce qui vous a le plus surpris sur place par rapport aux éléments que vous connaissiez de vos recherches ?

J.E. – Je dirais que ce qui m’a le plus surprise, c’est qu’aucun lieu de tournage de Game of Thrones n’était signalé dans la ville. Vous pouvez passer près d’un lieu de tournage sans même vous en rendre compte car il n’y a pas de plaque ou de panneaux explicatifs. Il faut donc bien connaître la série. Et j’ai été particulièrement impressionnée par la quantité de fans qui retrouvent par eux-mêmes les lieux de tournage, en préparant leur visite à l’avance, en s’aidant des conseils d’autres fans et en parcourant la ville à pied.

Aucun lieu de tournage de Game of Thrones n’était signalé dans la ville

Si la série continue d’être filmée en Croatie, des mesures de précaution particulières sont-elles prises par la production (ou nécessaires) pour éviter d’être dérangés par les fans ou les spoilers potentiels ?

J.E. – La production repousse de plus en plus les dates de tournage. Si elle a commencé à tourner les premières saisons en septembre et en octobre, elle tourne aujourd’hui plutôt en décembre, lors des périodes moins touristiques.

Peut-on dire que GoT a été pionnière, parmi les séries, dans le domaine du tourisme dédié ? Et a-t-il entrainé un essor de cette industrie pour d’autres œuvres ?

J.E. – Non, GoT n’est pas pionnière du tourisme télévisuel et je ne pense pas qu’elle ait entrainé un essor particulier de cette industrie. Cette forme de tourisme existe pour de nombreuses autres séries, qu’elle soit encadrée ou non (certaines personnes vont sur les traces d’Hannibal à Florence alors qu’il n’y a pas de tour dédié à la série pour l’instant dans la ville).

Cependant, le tourisme lie à Game of Thrones a entrainé un essor de certaines régions où la série a été filmée (je pense notamment à l’Irlande du Nord). Elle fait partie intégrante des stratégies de tourisme régional et joue un rôle important dans la stratégie de branding d’une région. Ici encore je pense à l’Irlande du Nord, dont l’histoire violente est peu à peu remplacée dans l’esprit des touristes par l’image d’une région où sont tournées productions cinématographiques et télévisuelles d’envergure. Pour les fans de Game of Thrones, l’Irlande du Nord est plus que jamais la terre de la famille Stark.

dubrovnik
Escalier qui a servi à la marche d’expiation de Cersei, Dubrovnik.
Crédits : Julie Escurignan

Partager sur les réseaux sociaux