Netflix continue d'attirer les artistes de génie pour des productions originales. Nouvelle prise en date : l'arrivée des frères Coen (Fargo, Barton Fink), qui vont réaliser une série de western anthologique, The Ballad of Buster Scruggs.

Décidément, Netflix n’a pas fini de s’armer des prestigieux auteurs et artistes pour des créations originales. Alors qu’ils viennent de faire l’acquisition de la société de Mark Millar et que le prochain projet de Martin Scorsese est attendu sur la plateforme de streaming, c’est un duo de réalisateurs palmé à Cannes qui débarque, avec Joel et Ethan Coen.

Les créateurs de Fargo et de The Big Lebowski imagineront la série anthologie The Ballad of Buster Scruggs, un ensemble de six histoires différentes se déroulant au Far West et qui traiteront de la vie au bord des frontières américaines.

Si les deux frangins ont déjà exploré le genre du western avec le remake de True Grit, il s’agit ici de leur premier projet télévisuel, après avoir confié l’adaptation de Fargo à Noah Hawley — dont les 3 saisons sont déjà disponibles sur Netflix.

Joel et Ethan Coen lors du Toronto International Film Festival en 2009 – © Reza Vaziri

« We are streaming motherfuckers ! »

Le projet, annoncé depuis début 2017, est produit par la société Annapurna Télévision, plutôt habitué aux projets sophistiqués sur grand écran, puisqu’on la retrouve aux manettes d’excellents films comme Zero Dark Thirty de Kathryn Bigelow ou encore Foxcatcher de Bennett Miller. Megan Ellison et Sue Neagle seront productrices exécutives de la série aux côtés de Robert Graf, collaborateur habitué du duo.

Le casting réunira une belle brochette d’acteurs, avec notamment James Franco, Stephen Root, Tyne Daly, Zoe Kazan ou encore Ralph Ineson. Le rôle de Buster Scruggs sera quant à lui confié au comédien Tim Blake Nelson, que l’on a déjà pu voir dans O’Brother, Where Art Thou ? des frères Coen.

Ces derniers semblent tout excités à l’idée de s’attaquer à ces histoires dans ce format télévisuel et anthologique, comme le prouve leur unique déclaration du communiqué de presse : « We are streaming motherfuckers ! » Le projet devrait débarquer sur Netflix dans le courant de l’année 2018.

Partager sur les réseaux sociaux