Activision est confiant quant au succès de Destiny 2. En tout cas, les premiers indicateurs sont positifs à un gros mois du lancement.

Activision n’a d’yeux que pour Destiny 2 en ce moment. Après un premier opus ayant fait quelques déçus pour des raisons souvent avérées, Bungie se doit de rectifier le tir avec un second opus aux ambitions qui devront transformer le rêve en réalité. Au sortir de la publication de ses résultats du dernier trimestre écoulé, observant un chiffre d’affaires en hausse de 14 % (1,63 milliard de dollars), le géant américain s’est montré plutôt enthousiaste à un gros mois du lancement de Destiny 2 (d’abord sur PlayStation 4 et Xbox One).

Le succès est en marche

Activision s’appuie sur des indicateurs solides pour expliquer son optimisme. Premièrement, plus de joueurs ont participé à la bêta sur console (elle sera lancée fin août sur PC) avec des retours très positifs, y compris en provenance de la presse. Deuxièmement, Destiny 2 a enregistré plus de précommandes (ce qui ne veut pas dire qu’elles se transformeront toutes en achats néanmoins). Troisièmement, le FPS est numéro 1 chez Nielsen du côté des intentions d’achat.

Ces voyants au vert font dire à Eric Hirshberg, patron d’Activision, «  Bien qu’aucun de ces indicateurs ne soit vraiment prédictif, nous pensons que le fait de combiner ces trois tendances est une bonne chose  ». Il rappelle aussi que Bungie a tout fait pour que Destiny 2 soit un meilleur jeu : plus de langues pour plus d’ouverture, un gameplay rééquilibré et plus accessible et du contenu à foison. Sans oublier un portage PC qui offrira de nouveaux horizons à une franchise prévue pour occuper son audience pendant des années. On fera le bilan dans quelques mois. En attendant, on peut vraisemblablement ranger les oiseaux de mauvais augure. Ou prévoir des arguments solides pour les sortir.

Partager sur les réseaux sociaux