Après trois films - l'excellent District 9 et les moins bons Elysium et Chappie - Neill Blomkamp semblait s'éloigner des studios américains pour produire en toute indépendance au sein de sa propre structure, Oats Studios. Le réalisateur vient d'annoncer un nouveau projet chez 20th Century Fox.

On pensait Neill Blomkamp loin des studios hollywoodiens et des grosses productions, après le lancement de sa propre structure, Oats Studios. Pourtant, le réalisateur révélé par Peter Jackson a confirmé un nouveau projet de long-métrage : l’adaptation du roman The Gone World de Tom Sweterlitsch pour le compte de la 20th Century Fox.

C’est sur son outil de communication préféré, Twitter, que Blomkamp a annoncé la nouvelle. Celui-ci était en négociation depuis 2015, à l’époque où son projet d’Alien 5 venait de tomber à l’eau après le retour de Ridley Scott sur la franchise.

Une déception, couplée à l’accueil glacial réservé à son très personnel Chappie, qui a poussé le metteur en scène sud-africain à repartir en indépendant pour produire Volume 1 et à s’éloigner de la machine de production américaine.

Il semblerait que les succès de Rakka, Firebase et Zygote, les trois court-métrages de Volume 1 — à la fois critique et public, avec plusieurs millions de vues aux compteurs — ont motivé Neill Blomkamp a retravailler sur un projet de studio. Et pas n’importe lequel, puisque le roman qu’il va adapter est décrit comme « la rencontre entre Inception et True Detective ».

L’histoire suivra un agent spécial du nom de Shannon Moss, enquêtant sur le meurtre sauvage d’une famille des forces spéciales de la marine américaine, impliquée dans un programme de voyage temporel. Une affaire essentielle qui aura un impact sur tout le reste de l’humanité. L’intrigue qui pourrait d’ailleurs avoir des liens assez fort avec le tout premier film du réalisateur.

Aucun autre détail sur le projet n’a été révélé, si ce n’est la présence de Peter Chernin (la dernière trilogie Planète des Singes) à la production et que le studio espère pouvoir sortir le film en 2018. C’est un ambitieux projet auquel s’attelle Blomkamp, en espérant que sa parenthèse créative avec son Volume 1 lui ait donné assez d’énergie et d’envie pour revenir en force sur grand écran. En attendant son futur film d’horreur chez Oats Studios ?

Partager sur les réseaux sociaux