Nintendo Switch s'apprête à accueillir une autre saga culte avec la sortie en fin d'année de la compilation Resident Evil Revelations.

Grâce à son succès fulgurant, la Nintendo Switch est en train de se constituer un catalogue de premier choix, comprenez avec des licences fortes. En effet, alors que la saga Street Fighter est déjà disponible sur la console hybride, c’est une autre franchise estampillée Capcom qui s’apprête à faire son chemin jusqu’au phénomène de Nintendo. Il est question de virus et de zombies : vous l’aurez compris, c’est Resident Evil qui sera disponible en fin d’année sur Switch.

RE arrive sur Switch

Hélas, Capcom n’a pas pris (encore ?) la décision de porter les épisodes canoniques. Pour le moment, il faudra se contenter d’une compilation rassemblant Resident Evil Revelations et Resident Evil Revelations 2, deux spin-off déjà sortis sur une multitude de plateformes.

Disponible sur 3DS, PC, PS3, Wii U et Xbox 360 (le 29 août 2017 sur PS4 et Xbox One), Resident Evil Revelations fait directement écho à Resident Evil premier du nom en nous permettant d’incarner à nouveau Jill Valentine et Chris Redfield. En outre, l’essentiel de l’action se passe sur un bateau dont l’architecture des lieux rappelle le manoir emblématique de l’opus d’origine.

Disponible sur PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One, PC et PSVita, Resident Evil Revelations 2 a la particularité d’être épisodique (quatre segments) et d’être jouable en coopératif. Le casting comprend notamment Claire Redfield et Barry Burton, deux autres héros très connus de la mythologie.

Chacun des jeux pourra être acheté séparément sur l’eShop au prix de 19,99 $/€ et sera livré avec tous ses DLC. Capcom prévoit de les réunir dans Resident Evil Revelations Collection. Annoncée en Amérique du Nord à 39,99 $ (soit probablement 39,99 € chez nous), la compilation associera une cartouche de Resident Evil Revelations à un code pour télécharger Resident Evil Revelations 2. On notera que la firme nippone n’a donné aucune précision sur des fonctionnalités propres à la Switch, comme l’éventuelle possibilité de jouer à deux avec chacun un Joy-Con.

Partager sur les réseaux sociaux