Blizzard Entertainment a joué la carte de la transparence pour expliquer aux fans pourquoi Terry Crews n'avait pas été choisi pour assurer le doublage de Doomfist.

Doomfist est au centre de toutes les attentions depuis que Blizzard Entertainment a officialisé la venue du charismatique Héros dans Overwatch pour le 27 juillet prochain.

Ces derniers mois, les joueurs sont passés par toutes les émotions au gré du teasing orchestré par le géant américain. Ce dernier s’est d’ailleurs payé la tête de tout le monde au moment de la révélation d’Orisa puisque certains indices pointaient, à l’époque, vers Doomfist.

Qu’à cela ne tienne, le grand méchant arrive bientôt pointer et il ne reste plus qu’un mystère à désépaissir : pourquoi sa voix n’est-elle pas celle de l’acteur Terry Crews ?

Sans rancune

Les fans militaient en effet pour que Terry Crews soit Doomfist. Cela paraissait évident à leurs yeux. Mais la star des Expendables, très impliquée elle aussi dans le lobbying, n’a finalement pas été choisie par Blizzard Entertainment, qui a préféré retenir un dénommé Sahr Ngaujah.

Dans les colonnes de Gamespot, Michael Chu, senior designer, en donne la raison : « Quand nous cherchions Doomfist, nous voulions quelque chose de vraiment spécifique étant donné sa place dans le jeu. Durant les premières auditions, nous avons entendu Sahr, l’acteur qui joue Doomfist, et il nous a époustouflés d’entrée. Une fois que nous avions entendu sa voix, nous nous sommes dits ‘ : Mon dieu. C’est Doomfist.’ »

Il n’y a donc aucune rancune à avoir du côté de Terry Crews : il y avait juste meilleur que lui dans l’esprit de Blizzard. D’ailleurs, l’intéressé n’est pas apparu déçu quand il parlait du casting, sachant qu’il pourra noyer son chagrin en incarnant un des personnages principaux de Crackdown 3 (avec une jolie modélisation en prime).

« Nous adorons Terry. Terry est incroyable. Il est venu nous rendre visite. Nous avons passé un bon moment » ajoute Michael Chu, bon prince. L’affaire est close.

Partager sur les réseaux sociaux