Découvrez chaque semaine un jeu de société que nous avons sélectionné pour vous (avec amour et passion). Cette semaine, c'est Qui Paire Gagne qui est à l'honneur.

Cette semaine, nous vous proposons de sonder l’esprit des autres joueurs et d’essayer de jouer comme eux. Et croisez les doigts pour qu’ils pensent comme vous.

Onze photos (parmi 300 disponibles) sont placées autour d’un plateau numéroté de 1 à 11. Chaque joueur dispose de onze cartes, également numérotées.

Le temps d’un sablier, chacun forme, secrètement, cinq paires à l’aide des cartes, en associant les images en fonction d’un thème, d’une forme, d’une couleur, ou de n’importe quel dénominateur commun de son appréciation. La carte restante est votre pomme pourrie, votre brebis galeuse, la photo que vous n’arrivez à associer à aucune autre.

Qui paire gagne

Par exemple, allez-vous associer la fraise avec la pomme de terre, qui se mangent l’une comme l’autre ? Ou avec la boîte en forme de cœur, rouges toutes les deux ?

Une fois les 90 secondes écoulées, tout le monde compare ses paires. On marque autant de points que de joueurs ayant formé la même combinaison, et le double de points pour les pommes pourries en commun.

On procède ainsi pendant quatre manches, avec de nouvelles photos à chaque fois. Le joueur ayant marqué le plus de points l’emporte.

Pourquoi c’est bien

Joué comme expliqué ci-dessus, Qui Paire Gagne n’apparaît pas très folichon. Et c’est le cas.

Mais pourquoi le présenter comme jeu de la semaine alors ? Car un petit point de règle a, volontairement, été omis. En effet, lorsque les joueurs comparent leurs paires, ils peuvent doivent expliquer les raisons pour lesquelles ils ont fait ces choix.

Ce détail, semblant totalement anodin, transforme un jeu banal en une succession de fous rires. Les deux premières paires sont souvent évidentes (et encore…), mais les suivantes sont nettement plus tarabiscotées, notamment sous la pression du sablier. Et on imagine déjà les explications totalement fumeuses qu’il va falloir donner.

On rebondit sur les choix de chacun, on discute des associations tirées par les cheveux, on chambre, on trouve des excuses pourries. Bref, on rigole. Beaucoup.

D’expérience, plus la partie va, plus on se marre franchement, souvent jusqu’aux larmes. Qui Paire Gagne est un excellent jeu de communication, d’ambiance et de bonne humeur, à l’instar de Profiler, une précédente sélection de la semaine.

On se marre franchement, souvent jusqu’aux larmes

Qui paire gagne

Nous vous conseillons d’y jouer avec beaucoup de joueurs, au moins à cinq et idéalement à sept ou huit. L’ambiance n’en est que meilleure.

Comme pour Déclic présenté précédemment et la plupart des jeux d’ambiance d’ailleurs, on se fiche éperdument des scores. L’important est de rigoler. Et sur ce point, Qui Paire Gagne répond à l’appel.

Un indispensable pour vos soirées entre amis.

  • Qui paire gagne est un jeu de Stephen Glenn
  • Illustré par Matt Roussel
  • Édité par Le Scorpion Masqué
  • Pour 3 à 8 joueurs à partir de 10 ans
  • Pour des parties d’environ 30 minutes
  • Au prix de 22,50 € chez Philibert

Partager sur les réseaux sociaux