James Cameron avait frappé un grand coup en 2009 avec Avatar, notamment avec son usage bien pensé de la 3D. En 2020, le cinéaste entend faire aussi bien, au moins sur le plan technique, en permettant de profiter d'Avatar 2 en 3D mais sans avoir besoin de lunettes stéréoscopiques.

Quand Avatar est sorti au cinéma en décembre 2009, le film de James Cameron avait été plébiscité pour la qualité de son utilisation de la 3D. Beaucoup croyaient voir alors un tournant dans le septième art. D’ailleurs, une multitude de longs-métrages s’est engouffrée dans la brèche ouverte par le cinéaste canadien en surfant sur la vague de la 3D, avec plus ou moins de bonheur.

Visiblement, le père de Titanic et d’Alien entend frapper de nouveau un grand coup avec la 3D lorsque la suite de son épopée spatiale sortira sur grand écran. En effet, le site Inquistr fait savoir que le film Avatar 2, dont la sortie est attendue, aux dernières nouvelles, le 18 décembre 2020, bénéficiera d’un traitement permettant de profiter de la 3D… sans lunettes.

Avatar
Avatar

La société de production de James Cameron, Lightstorm Entertainment, va coopérer avec l’entreprise canadienne Christie Digital pour développer un affichage auto-stéréoscopique qui permettra de percevoir l’impression de relief à l’écran sans avoir besoin de porter quoi que ce soit de particulier au niveau des yeux. Cette technologie n’est pas tout à fait récente : elle existe déjà, par exemple sur la Nintendo 3DS.

Il y a toutefois une légère différence entre l’écran de la console portable de Nintendo et un écran de cinéma : la taille de sa diagonale. « Les approches existantes pour de la 3D sans lunettes nécessitent des écrans dont les exigences de résolution sont si gigantesques qu’elles sont complètement irréalistes », commentait un professeur du MIT qui a produit un travail sur le sujet, en 2016.

Dans ce cadre, son équipe et des membres d’un institut israélien ont mis au point une technologie permettant de profiter au cinéma d’un film en 3D sans lunettes spéciales, et depuis n’importe quel siège, de sorte que l’effet de relief est perceptible par tous les spectateurs. Ici, ils ont utilisé le procédé de l’auto-stéréoscopie à barrière de parallaxe, en utilisant plusieurs barrières de parallaxe.

On ne sait pas encore de quelle façon Christie Digital compte procéder. Nos confrères disent que les équipes du groupe canadien « vont fournir des systèmes de projection laser RGB » qui rendront inutiles les lunettes stéréoscopiques pour voir un film 3D. Cette technologie, que propose Christie Digital, est censée fournir une image plus lumineuse et plus nette, le tout à un nombre d’images par seconde élevé.

On va y arriver

Le désir de James Cameron de se débarrasser des lunettes s’était manifesté en 2016. « Je suis toujours très optimiste sur la 3D, mais nous avons besoin d’une projection qui soit plus lumineuse , et à terme, je pense que cela peut arriver — sans lunettes. On va y arriver », a-t-il dit, dans des propos rapportés par The Hollywood Reporter. Logiquement, ce même traitement bénéficiera à Avatar 3, 4 et 5.

Selon le calendrier actuellement fixé par la production, le troisième volet est attendu pour le 17 décembre 2021, le quatrième pour le 20 décembre 2024 et le cinquième pour le 19 décembre 2025. En pré-production depuis avril, Avatar 2 commencera à être tourné au mois de septembre. À cette occasion, James Cameron doit en profiter pour filmer en même temps les deux volets suivants.

Avatar

Lors de la production d’Avatar, James Cameron avait bénéficié d’une installation spéciale pour filmer ses plans : deux caméras Sony en haute définition étaient reliées entre elles afin de reproduire la vision stéréoscopique humaine, causée par l’écart des yeux humains. Le cinéaste devrait faire de même pour les autres films de la saga, afin de ne pas insulter les cinéphiles avec de la post-production 3D.

Reste une interrogation en suspens : filmer en 3D, c’est bien. Développer une technologie permettant de profiter de cette expérience sans lunettes, c’est mieux. Mais les salles de cinéma sont-elles prêtes à cette nouvelle approche ? On devine que les systèmes de projection devront être actualisés. Fort heureusement, Avatar 2 ne débarquera dans les salles obscures que dans trois ans.

Partager sur les réseaux sociaux