Victime de body shaming, Rihanna a répondu à ceux qui se contentent de la renvoyer à son apparence physique. La chanteuse a publié une image incisive sur son compte Instagram.

Rihanna ne manque pas de répartie sur les réseaux sociaux. Alors, quand on s’attaque à elle à coup de body shaming, il n’est guère étonnant de voir la chanteuse rétorquer avec un brin d’humour.

Le 30 mai 2017, Rihanna fait l’objet d’un article de Barstool Sport, intitulé Is Rihanna going to make being fat the hot new trend ? — un titre qui se passe de traduction — à l’intérieur duquel la chanteuse est renvoyée à son apparence, photos à l’appui. Pour résumer, son auteur se demande si la chanteuse ne serait pas sur le point d’intégrer la catégorie « grande taille » (« plus-sized »), puisqu’elle déambule hors de chez elle comme si elle portait un « costume de sumo. »

Le respectful meme n’est pas forcément niais

Un exemple parlant de body shaming, c’est-à-dire le fait d’humilier une personne en basant son argumentaire autour de son corps. La chanteuse ne s’est pas laissé démonter, et a publié sur son compte Instagram une image rapidement applaudi par sa communauté de fans.

😢

A post shared by badgalriri (@badgalriri) on

Le mème publié par la chanteuse représente deux photos du rappeur américain Gucci Mane, prises en 2007 et 2017. Il est légendé « Si vous ne pouvez pas me supporter en mode Gucci Mane 2007, vous ne méritez pas en mode Gucci Mane 2017  », affirmant que l’apparence physique et le poids d’une personne ne devraient pas avoir d’incidence sur ce que l’on pense d’elle.

Que les body shamers prennent note, Rihanna est prête à dégainer un bon vieux mème, respectueux qui plus est. La réputation de niaiserie bienveillante associée à l’univers du respectful meme compte peut-être ses dernières heures.

Partager sur les réseaux sociaux