La mystérieuse saison 2 de Stranger Things se dévoile un peu plus. Après le teaser du Super Bowl, ce sont maintenant les acteurs qui nous parlent un peu plus en détail de la série de Netflix, dont la saison 2 devrait plonger les jeunes héros un peu plus dans l'horreur.

Le succès grandissant de Netflix depuis plusieurs années est tout aussi bien dû à son catalogue de programmes (des autres chaînes et studios) florissant constamment qu’à ses propres productions, locomotives marketing qui permettent de faire concurrence direct avec les grands networks américains — HBO ou AMC en tête. Si Frank Underwood est l’un des premiers piliers de ces créations, les jeunes protagonistes de Stranger Things se sont révélés tout aussi populaires cet été.

À l’aube de la saison 2, qui s’est uniquement dévoilée via un court et mystérieux teaser, le casting montre un peu plus d’information concernant le déroulé des neufs prochains épisodes. Dans une interview au magazine People, Millie Bobby Brown, Finn Wolfhard, Noah Schnapp, Caleb McLaughlin et Gaten Matarazzo ont révélé quelques informations ainsi que le ton de la prochaine saison, qui devrait être définitivement plus sombre que la première.

Horror Things

La série de Matt Duffer et Ross Duffer, hommage non dissimulé au cinéma des années 80, de Spielberg à Cameron, flirte déjà avec l’horreur, notamment avec le méchant Demogorgon. Mais, en plus d’un nouveau monstre des plus effrayants (voir image ci-dessus), cette saison 2 devrait pousser ses jeunes héros un peu plus loin dans les ténèbres. C’est en tout cas ce que veut nous faire comprendre l’acteur Finn Wolfhard (Mike) : « Les personnages vont devoir faire face à des épreuves bien réelles, bien perturbantes… (…) Je pense que cette saison sera bien plus sombre. Bien plus orientée vers l’horreur. Je pense que les gens vont encore plus l’aimer que la première saison.  »

Si le contenu de cette seconde saison de Stranger Things reste encore bien mystérieux, on sait qu’elle débutera un an après les événements des épisodes précédents, et s’inspirera de la manière dont James Cameron pouvait penser ses suites (souvent considérées comme meilleures que les films originaux, Terminator 2 et Aliens en témoignent). Une source d’inspiration qui fait preuve d’une certaine ambition.

Il faudra encore un peu de patience avant sa diffusion, le 31 octobre prochain, sur Netflix.

Partager sur les réseaux sociaux