21 mai 1997 : Ok Computer de Radiohead lançait son ombre sur le monde moderne. Album aussi visionnaire que percutant, il est de bien des manières un 1984 musical, marquant, génération après génération, les sensibles de ce monde. Alors que l'album célèbre ses 20 ans de modernité, le groupe lui offre une luxueuse réédition agrémentée d'un buzz savamment mené.

Autour du monde, l’apparition sur les murs des grandes capitales de posters aux messages sibyllins ont éveillé la curiosité des fans de Radiohead. Car si les passants n’y voyaient que des affiches textuelles étrangères, les plus scrupuleux reconnaissaient des paroles et surtout les dates présentes sur tous les posters : 1997 – 2017.

Oknotok 97 – 17

A post shared by Dan Jordan (@dan.jordan) on

Or en 2017, l’album Ok Computer (1997) fête ses vingt années. De fait le groupe de Yorke était attendu par les mélomanes pour célébrer l’album qui est l’un des meilleurs albums de rock des années 1990. L’apparition des posters n’a donc que confirmé que Radiohead préparait sa surprise, tout comme la publication, ce lundi d’un teaser reprenant les codes des affiches.

Le suspense aura finalement duré plus d’une semaine avant d’être éclairé par le groupe lui-même. La campagne d’affichage et le teaser étaient bel et bien liés à l’anniversaire d’Ok Computer, et ce dernier sera réédité. La nouvelle version de l’album qui accueille Paranoid Android sera nommée symboliquement OKNOTOK, et inclura trois inédits.

Attendue pour le 23 juin pour les versions numériques et dès juillet pour les versions physiques, la réédition comporte trois déclinaisons : la boxed à 120 € (3 vinyles, un livret d’artworks, un livret de notes de Yorke, un cahier retraçant les travaux préparatoires de Donwood et Tchock et enfin une cassette audio compilant des démos et des archives), l’édition vinyle 28 € (3 vinyles) et enfin la version CD à 12 €.

La couteuse et luxueuse version Boxed

Chacune des différentes éditions comprendra les pistes originales de l’album, remasterisées à partir des bandes analogiques originales — le groupe promet un résultat très fidèle à leurs souhaits originaux pour l’album. Mais il y aura également huit faces B et les trois inédits précédemment mentionnés.

Enfin, dernier cadeau du groupe amateur de happenings techno-centrésl’habituel site de Radiohead a été modifiée pour ressembler à sa version de 1997…

À lire sur Numerama : Après avoir disparu du web, Radiohead revient avec Burn The Witch

Partager sur les réseaux sociaux