Connu des amateurs de dessins animés japonais ne voulant pas passer par l'offre légale, le site de liens BitTorrent Nyaa Torrents ne donne plus de signe de vie depuis le 1er mai.

Il était parfois décrit par ses visiteurs comme le meilleur tracker pour télécharger des dessins animés japonais en toute illégalité. Mais depuis le 1er mai, Nyaa Torrents est aux abonnés absents. En effet, un court message d’erreur apparaît à l’écran lorsque l’on inscrit l’URL du site, nyaa.se, dans le navigateur.

La disparition (temporaire ?) de Nyaa Torrents, signalée notamment par des habitués de Reddit, trouverait son origine dans la désactivation de son adresse par le registre en charge des noms de domaine suédois (.se). Une opération qui semble concertée, au regard de la situation que connaissent deux autres adresses.

nyaa-torrents

Comme le remarque Torrentfreak, les adresses utilisées avec le nom du domaine de premier niveau pour l’Union européenne (nyaa.eu) et celui proposé aux organisations à but non commercial (nyaatorrents.org) sont également inaccessibles. Selon le site Currently Down, l’interruption dure depuis 32 heures.

Or si Nyaa Torrents a parfois connu des périodes d’indisponibilité, ça ne durait jamais très longtemps. L’historique des derniers évènements pour les adresses nyaa.se et nyaa.eu montre que ces interruptions se comptaient en général en minutes ; en tout cas, jamais elles ne dépassaient le cap des 20 heures.

Dans les choux depuis 32 heures

Torrentfreak, qui a interrogé la situation des différents domaines avec un service Whois, a constaté que le statut des domaines est marqué « serverHold ». « Ce code d’état indique le registre de votre domaine doit rejeter les demandes de mise à jour du domaine », explique l’ICANN, l’organisme qui administre les noms de domaine

« Ce statut de nom de domaine indique qu’il n’est pas possible de mettre à jour le domaine, ce qui peut aider à prévenir les mises à jour non autorisées résultant de la fraude. Si vous souhaitez mettre à jour votre domaine, vous devez d’abord contacter votre registre et lui demander de supprimer ce code d’état », poursuit l’ICANN.

Action anti-piratage ?

Une action anti-piratage contre Nyaa Torrents est tout à fait possible : le site a par le passé déjà été visé par des ayants droit mécontents de voir que des internautes échangeaient à travers le site spécialisé dans les liens BitTorrent des contenus protégés par le droit d’auteur et le gouvernement japonais l’a dans le viseur depuis longtemps

Quant aux serveurs de Nyaa Torrents, on ne connaît pas leur état. Selon Currently Down, ils sont situés au Canada (mise à jour : ou, du moins, le service a utilisé par le passé un proxy Clouflare basé au Canada, comme le suggère un lecteur en commentaire).

Par le passé, le Canada est un pays qui a parfois été accusé d’être un refuge pour les sites spécialisés dans le piratage dans le rapport spécial 301, qui consiste à dresser, sous la plume du bureau du représentant américain au commerce, un état des lieux mondial sur la protection de la propriété intellectuelle, en classant les pays selon leur niveau de coopération et la sévérité de leur législation nationale.

Dans l’édition 2017 du document américain, le Canada figure toujours sur la liste des pays sous surveillance mais pas prioritairement pour des raisons liées au téléchargement illicite. C’est surtout pour des problèmes relatifs à de la contrefaçon de biens manufacturés.

Partager sur les réseaux sociaux