Les « jeux sérieux », ou serious games, ont la cote : ils peuvent en effet servir de support pour améliorer l'apprentissage. Trois professeurs ont décidé de créer un cours en ligne pour que leurs collègues s'y mettent.

Qui a dit que les jeux vidéo n’ont aucun potentiel pédagogique ? Certainement pas les auteurs du cours « Enseigner avec les serious games ». En effet, les trois professeurs impliqués dans le projet, Damien Djaouti, Julian Alvarez et Olivier Rampnoux, tiennent justement à montrer que l’enseignement peut tout à fait s’appuyer sur les jeux pour faciliter l’apprentissage des élèves.

C’est pour cette raison qu’ils ont mis au point une formation en ligne ouverte à tous (que l’on désigne par l’acronyme anglais MOOC, pour « massive open online course ») afin que leurs collègues puissent se familiariser, en moins de deux mois, avec le concept des jeux sérieux. Si vous êtes enseignant, étudiant ou même simple curieux, sachez que le MOOC débutera à partir du 10 mai et s’achèvera le 5 juillet.

Gratuite, la formation s’étale sur sept semaines. Mais attention, pas question de se tourner les pouces : vous devrez fournir un minimum de travail, que les responsables du cours estiment à deux heures hebdomadaires. Tout au long des deux mois, des évaluations seront prévues pour déterminer votre note finale. Il faudra obtenir au moins 12 / 20 pour valider la formation.

Avec ce MOOC, les trois professeurs entendent montrer « les avantages et limites des serious games pour l’enseignement, à grand renfort d’exemples ». Ensuite, un certain nombre de questions seront résolues au fil des semaines : où trouver ces jeux vidéo ? Comment savoir si tel ou tel jeu est adapté à ses élèves ? Et comment l’insérer au cours d’une leçon vue en classe ?

Nous ne savons pas encore quels sont les jeux sérieux qui seront mis en avant pendant la formation mais pour vous donner une idée, voici quelques thèmes que l’on peut traiter à travers cette approche : l’affaire des Panama Papers, le handicap et la sécurité routière, les gestes de premiers secours, la corruption en politique, l’utilisation de l’article 49-3 par le gouvernement ou encore la protection des données personnelles.

Enseigner avec le jeu vidéo

Les jeux vidéo destinés au grand public peuvent aussi avoir un rôle pédagogique : citons le cas de l’université de Floride qui propose des cours de StarCraft, ou de cette faculté en Californie qui propose des bourses pour jouer à League Of Legends (le jeu figure aussi sur un programme de sport à Chicago). Il y a également Microsoft qui a fait un pas vers les écoles avec Minecraft : Education Edition.

Cette tendance existe aussi en Europe, notamment en Norvège et en Suède. Dans le cas de la France, nous n’avons pas connaissance de programmes scolaires qui font une place à part entière et généralisée aux jeux vidéo à des fins éducatives. Mais il existe des initiatives isolées, par exemple pour utiliser SimCity afin de découvrir les rouages de la gestion et de l’économie, ou Civilization pour l’histoire-géo.

Aucun prérequis n’est demandé pour suivre le MOOC. Le plan du cours est donné sur le site France Université Numérique, qui est rattaché au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 7 juin 2017.

Partager sur les réseaux sociaux